Ssangyong Tivoli 2015 : l'Europe en ligne de mire !

Voir le site Automoto

Le nouveau crossover de Ssangyong, le Tivoli, destiné à concurrencer les populaires Renault Capture, Peugeot 2008 et Nissan Juke sur le marché européen.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-01-14T17:08:00.000Z, mis à jour 2015-01-15T12:16:38.000Z

Après trois ans de développement, Ssangyong a enfin lancé son nouveau crossover qui répond au nom de "Tivoli", un bolide revendiquant un style à la fois moderne et sportif pour espérer séduire la clientèle européenne.

Depuis sa reprise en main par le conglomérat indien Mahindra en février 2011, la marque sud-coréenne SsangYong a entamé une nouvelle ère et souhaite s'imposer sur le marché très à la mode des crossovers. Après trois ans de développement, le constructeur a lancé ce mardi 13 janvier son Tivoli en Corée du Sud, un SUV très européen qui débarquera bientôt sur le Vieuc-Continent au printemps prochain.

>> Le Ssangyong Tivoli 2015 en images officielles

>> Les concepts SsangYong XIV-Air et XIV-Adventure en photos au Mondial de l'Auto

Une touche d'aventurier pour un SUV urbain
Avec ses 4,19 mètres de long et son empâtement de 2,6 mètres, le Tivoli entend clairement venir titiller les crossovers compacts les plus réputés du marché comme le Renault Captur (4,12 mètres de long), le Peugeot 2008 (4,16) ou encore le Nissan Juke (4,13). Pour se faire, la dernière mouture sud-coréenne compte sur les lignes sportives et le toit targa (toit en dur dont le panneau peut se retirer manuellement) du concept XIV-Air dévoilé au Mondial de l'Auto 2014, ainsi que sur le bouclier avant et les barres de toit du XIV-Adventure.

L'ensemble est donc très européanisé, d'autant plus que le nom "Tivoli" n'est pas dû au hasard, rappelant celui d'une ville de la province de Rome connue pour accueillir l'un des plus prestigieux concours d'élégance d'automobiles au monde au sein de la célèbre Villa d'Este. L'intérieur, quant à lui, est toujours aussi technologique et dynamique, avec en options un siège conducteur ventilé accompagné d'un système multimédia équipée de la fonction "miroir" (comme sur l'Opel Adam).

Une motorisation diesel en approche
Sous le capot de la bête, une seule motorisation est disponible pour le marché coréen, en l'occurrence un quatre cylindres essence 1,6 l capable de développer la puissance de 124 chevaux pour un couple de 157 Nm. Ce bloc peut être associé soit à une boîte manuelle à six vitesses de série, soit à une boite automatique à six rapports en option. Concernant un moteur diesel (notamment pour notre Vieux-Continent), Ssangyong en garde encore sous la pédale et passera sans aucun doute la première le 3 mars prochain à l'occasion du Salon de Genève 2015.

Lancé ce mardi 13 janvier en Corée du Sud, le Tivoli arrivera dans les concessions européennes lors du deuxième trimestre de l'année 2015 pour un prix officiel encore inconnu. Le crossover sud-coréen devrait tout de même démarrer avec un tarif de départ estimé à environ 16.000 euros.