SsangYong Tivoli 2015 : le renouveau sud-coréen, c'est maintenant !

Voir le site Automoto

Le nouveau crossover de SsangYong, le Tivoli, destiné à concurrencer les populaires Renault Capture, Peugeot 2008 et Nissan Juke sur le marché européen.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-11-27T11:20:00.000Z, mis à jour 2014-11-28T08:29:18.000Z

Après trois ans de développement à la suite de sa reprise en main par l'Indien Mahindra, SsangYong a dévoilé ce mercredi 26 novembre son nouveau crossover, le Tivoli, au design à la fois moderne et sportif pour espérer concurrencer les populaires Renault Captur, Peugeot 2008 et Nissan Juke.

Depuis sa reprise en main par le conglomérat indien Mahindra en février 2011, SsangYong ne cache pas sa volonté de revenir au premier plan en allant titiller les ténors du genre sur le marché très prisé des crossovers. Après trois ans de développement, le constructeur sud-coréen a levé le voile ce mercredi 26 novembre sur son dernier modèle connu sous le nom X100 mais qui portera finalement le nom très européen (tiens donc !) de Tivoli.

>> Le SsangYong Tivoli 2015 en images officielles

>> Les concepts SsangYong XIV-Air et XIV-Adventure en photos au Mondial de l'Automobile

Concurrencer les Renault Captur, Peugeot 2008 et Nissan Juke
Avec son nouveau Tivoli, SsangYong entend clairement jouer dans la cour des Captur, 2008 et autres Juke. Avec ses 4,19 mètres de long et son empâtement de 2,6 mètres, le crossover sud-coréen est légèrement plus grand que l'engin de Renault (4,12), le bolide de Peugeot (4,16) et le véhicule de Nissan (4,13), tous déjà très bien implantés sur le marché européen.

Mais pour le constructeur basé, il y a moyen de se frotter à la concurrence sur le Vieux Continent, notamment en termes de marketing et de communication, où le nom de ce dernier modèle, Tivoli, rappelle celui d'une ville de la province de Rome connue pour accueillir l'un des plus prestigieux concours d'élégance d'automobiles au monde au sein de la célèbre Villa d'Este.

C'est pourquoi il n'y pas de surprise au niveau esthétique. Le Tivoli se veut moderne, taillé pour l'Europe, et est très proche des concepts XIV-Air et XIV-Adventure présentés lors du Mondial de l'Auto 2014, le 2 octobre dernier. Le crossover compact reprend les lignes sportives et le toit targa (toit en dur dont le panneau peut se retirer manuellement) du premier cité, ainsi que le bouclier avant et les barres de toit du second nommé. Les feux à LED qui équipaient déjà les deux modèles sont toujours de la partie, de même que l'intérieur, technologique et dynamique, avec sans doute en options un siège conducteur ventilé accompagné d'un système multimédia équipée de la fonction "miroir" (comme sur l'Opel Adam).

Une motorisation sobre
Pour le reste, SsangYong ne communique pas les caractéristiques techniques de son prochain crossover mais ce dernier devrait sans aucun doute reprendre un 4 cylindres 1,6l en essence ou en diesel, ainsi qu'une boite manuelle à six vitesses ou une transmission automatique, le tout en deux ou quatre roues motrices.

Sachez enfin que le Tivoli sera mis en vente en Corée du Sud dès le mois de janvier pour un prix qui reste encore inconnu avant d'arriver dans nos concessions au printemps 2015.