Subaru Forester : du break au SUV

Subaru Forester : du break au SUV
Sous des allures plus SUV que break surélevé, la troisième génération du Subaru Forester dissimule des dessous d'Impreza et un seul moteur, un 2 litres revu et corrigé.
Revendiquant désormais sa place au sein du segment des SUV, le Forester est un véhicule familial spacieux et pratique, bien équipé, proposé à bon prix face à la concurrence, et finalement très cohérent. Car si le 2 litres atmosphérique incite plutôt à la balade (d'où l'intérêt de la boîte automatique, si obsolète soit sa gestion), il en va de même des réglages du châssis, clairement orientés vers le confort. Trop, même, ce qui finit par nuire à la dynamique de son comportement. Quoi qu'il en soit, on attend avec impatience l'arrivée de la version Diesel. Vivement l'automne!

News associées