Superbike 2014 : le Français Sylvain Guintoli sacré champion du monde !

Voir le site Automoto

Le Français Sylvain Guintoli est sacré champion du monde Superbike 2014.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-11-03T09:14:00.000Z, mis à jour 2014-11-03T09:30:11.000Z

En signant un doublé ce dimanche 2 novembre lors de la dernière épreuve du championnat du monde Superbike 2014 sur le difficile tracé de Losail au Qatar, le Français Sylvain Guintoli, 32 ans, est devenu sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière. Le natif de Montélimar succède au Britannique Tom Sykes, longtemps en tête du championnat cette saison.

C'est ce qui s'appelle remporter un titre avec panache. En s'imposant ce dimanche 2 novembre 2014 lors des deux courses qui se sont déroulées sur le tracé de Losail au Qatar, le Français Sylvain Guintoli a décroché son premier titre de champion du monde en Superbike au guidon de sa Aprilia alors qu'il comptait 12 points de retard sur son rival, le Britannique Tom Sykes, avant le début de l'épreuve.

Un doublé qui tombe à pic !
Le 23 juillet dernier, en quittant le circuit sélectif de Laguna Seca (Etats-Unis), les chances de sacre de Sylvain Guintoli paraissaient extrêmement maigres. A cette époque, le Français comptait 44 points de retard sur son rival Tom Sykes, champion du monde en titre. Mais on ne le répètera jamais assez : les sports mécaniques ne sont pas une science exacte. Et le Français l'a prouvé d'une manière magistrale en réalisant une fin de saison quasi-parfaite.

Trois fois deuxième et vainqueur d'une manche lors des deux rendez-vous suivants à Jerez puis à Magny-Cours, Guintoli a réduit son retard à 12 points avant d'aborder l'ultime épreuve de la saison. Sur sa lancée, il n'a rien laissé à Sykes sur le difficile circuit de Losail. Le Britannique n'a pu faire mieux que deux 3e places alors que le Montilien a brillamment signé le premier doublé de sa carrière pour s'adjuger le titre de champion du monde.

Une très grande régularité
Pour rappel, Guintoli, 32 ans, a commencé à rouler en Superbike en 2009 après deux saisons en MotoGP. Depuis son arrivée, le Français a réalisé 40 podiums pour neuf victoires. Une régularité qui a donc fini par payer après une belle troisième place au Général en 2013.

En s'adjugeant le titre, le natif de Montélimar est devenu le deuxième Français à être sacré champion du monde en Superbike, 24 ans après Raymond Roche, titré en 1990 au guidon d'une Ducati.


We did it!!! ✊👍 WORLD CHAMPIONS!!!!!!! (Still can't believe it 😳!) pic.twitter.com/OMFE0Y4pOa

— Sylvain Guintoli (@SylvainGuintoli) 3 Novembre 2014