Superbike 2014 - Phillip Island : Sylvain Guintoli leader du Championnat après la course 2

Voir le site Automoto

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-02-23T14:08:00.000Z, mis à jour 2014-02-23T14:23:31.000Z

Eugene Laverty (Voltcom Crescent Suzuki) et Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) ont respectivement remporté les première et deuxième courses à Phillip Island. Mais le Français est leader au général.

Troisième de la course 1 et premier de la course 2, Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) a fait le plein de points lors de la première manche du Championnat du Monde eni FIM Superbike 2014. Il a obtenu la victoire de la deuxième épreuve suite à un drapeau rouge consécutif à un problème rencontré par Eugene Laverty (Voltcom Crescent Suzuki), lequel avait remporté la première. Au général, il compte 10 longueurs d'avance sur son compatriote Loris Baz (Kawasaki Racing Team).

Course 1 : Eugene Laverty l'emporte
Parti quatrième au guidon de sa nouvelle moto, Eugene Laverty (Voltcom Crescent Suzuki) a livré une énorme performance en terminant la première course devant Marco Melandri (Aprilia Racing Team) et le poleman Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team). Après un premier tour difficile terminé au septième rang, l'Irlandais a roulé à un rythme d'enfer pour se payer tous les pilotes qui étaient devant lui. Cela lui a permis de remporter les 25 points d'un succès précieux, le troisième consécutif en comptant les deux dernières étapes de 2013, se matérialisant de la meilleure manière pour commencer la saison. C'est d'autant plus vrai qu'il était bien parti pour doubler la mise lors de la course 2. Mais...

Course 2 : Sylvain Guintoli lui répond
Eugene Laverty (Voltcom Crescent Suzuki) se battait pour la victoire quand son moteur a décidé de lâcher. L'Irlandais a alors déposé sa GSX-R1000 contre un rail de sécurité, obligeant la Direction de Course de sortir le drapeau rouge et d'offrir la victoire à Sylvain Guintoli, en tête au moment de l'incident. Il s'agit de la cinquième de sa carrière, qui le propulse tout en haut au classement général (41 points). Le Français a fini la course devant les deux pilotes Kawasaki Racing Team, à savoir Loris Baz et le Champion du Monde en titre Tom Sykes. Très en vu pendant les essais, Alex Lowes (Voltcom Crescent Suzuki) a hypothéqué ses chances en chutant au virage 4, tout comme Marco Melandri.

En Supersport, c'est Cluzel (MV Agusta RC-Yakhnich M.), un autre Français, qui a empoché les 25 points. Il a battu Coghlan (DMC Panavto-Yamaha) et De Rosa (Core PTR Honda).