Superbike 2015 : Jonathan Rea prend la pole à Phillip Island

Voir le site Automoto

Jonathan Rea signe la pole en Australie
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-02-21T09:06:00.000Z, mis à jour 2015-02-21T12:44:26.000Z

Jonathan Rea lancera la première manche de la saison de Superbike devant Chaz Davies et Leon Haslam. La Superpole 2 a été marquée par la lourde chute de David Salom.

C'est durant une séance écourtée à cause d'un drapeau rouge que Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) a signé le meilleur chrono de la Superpole 2 à Phillip Island. Il lancera la première manche de la saison devant Chaz Davies (Aruba.it Racing-Ducati SBK Team) et Leon Haslam (Aprilia Racing Team - Red Devils). Il y aura donc trois constructeurs au départ sur la première ligne.

Une chute pour David Salom
Il faisait très, très chaud sur la piste australienne avec une température qui est montée jusque 56°C. Dans ces conditions piégeuses, David Salom (Team Pedercini) a lourdement chuté à quatre minutes du terme de la Superpole 2. Evacué en civière, le pilote espagnol était heureusement conscient à son arrivée au centre médical. Son crash a abouti à un drapeau rouge synonyme de fin de séance tandis que Jonathan Rea était en tête des chronos à ce moment-là (1'31.212), respectivement 0.026s et 0.295s devant Chaz Davies et Leon Haslam.

En deuxième ligne, nous retrouverons Michael van der Mark (PATA Honda World Superbike Team), Alex Lowes (Voltcom Crescent Suzuki) et Nico Terol (Althea Racing).

Superpole 1 : Randy de Puniet échoue de peu
En Superpole 1, l'Italien Baiocco et l'Argentin Mercado avaient composté leur ticket pour la deuxième partie des qualifications, contrairement à Randy de Puniet (Voltcom Crescent Suzuki). Troisième sur la feuille de chronos, le Français, qui a déjà évolué en catégorie reine, a échoué de peu, à 0.209s de Mercado. Celui qui avait chuté lundi dernier a quand même trouvé un lot de consolation : il a gagné une place et s'élancera donc douzième suite à une pénalité infligée à l'Argentin (il a utilisé deux pneus en Superpole 1). Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italie SBK Team) et Christophe Ponsson (Grillini Team), les autres Français, partiront quant à eux dix-septième et vingt-deuxième.