Superbike - Imola 2015, essais libres 1 & 2: Davies et Rea donnent le tempo

Voir le site Automoto

SBK - Imola 2015 - Jonathan Rea
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-05-08T15:13:00.000Z, mis à jour 2015-05-08T15:38:49.000Z

Chaz Davies et Jonathan Rea ont dominé les deux premières séances d'essais libres disputées ce vendredi à Imola. Ducati face à Kawasaki : le match est lancé !

Le Superbike fait étape sur le tracé d'Imola ce week-end pour la 4e épreuve du calendrier. Ce vendredi avait lieu les premiers essais libres et une première tendance se dégage : Kawasaki et Ducati scrutent à tour de rôle les premières places.

Kawasaki - Ducati : statu quo
Chaz Davies s'est montré le plus rapide ce vendredi matin avec un tour en 1.48.056. Le pilote Ducati devance de deux dixièmes son coéquipier Davide Giugliano, qui faisait son grand retour en piste après trois mois de convalescence. L'Italien s'était en effet blessé lors des essais de pré-saison sur le tracé de Phillip Island. Suivent derrière les deux Kawasaki de Tom Sykes et de Jonathan Rea, accompagné dans l'ordre, de : Léon Haslam (Aprilia), David Salom (Kawasaki), Ayrton Badovini (BMW) et Leon Camier (MV Agusta). Nos Français Sylvain Guintoli (Honda) et Randy de Puniet (Suzuki) se classent respectivement 9e et 17e.

Pour les FP2, on prend les quatre premiers du matin et on inverse. On obtient donc Jonathan Rea devant Tom Sykes, Davide Giugliano et Chaz Davis ; les Kawasaki ayant repris l'ascendant sur les Ducati. Rea signe plus exactement un chrono en 1.47.344, soit sept dixièmes de mieux que le précédent temps de référence. Aucune amélioration en revanche pour nos tricolores : Sylvain Guintoli termine cette séance en 10e position à presque deux secondes et Randy de Puniet reste cloué au 17e rang.

A noter qu'en catégorie Supersport le meilleur temps des essais libres 2 est à mettre au crédit du Français Jules Cluzel sur sa MV Agusta. Ce dernier avait réalisé quelques heures plus tôt le 3e temps d'une FP1 dominée par le turc Kenan Sofuoglu. Lucas Mathias, second tricolore engagé, devra se contenter des 12e et 15e positions.