Superbike : Max Biaggi prend sa retraite à 41 ans

Voir le site Automoto

Max Biaggi Superbike 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-11-07T14:45:00.000Z, mis à jour 2012-11-07T15:18:03.000Z

L'italien aura marqué ces 20 dernières années en compétition moto. Après son deuxième titre en World Superbike, le pilote italien a annoncé ce mercredi à Vallelunga (Italie), son retrait des circuits.

"Amour", "magie " et "passion" ont été les maîtres-mots de la carrière de Max Biaggi, partant en légende de la moto.

"On ne m'a pas forcé la main"
Au mois d'octobre, le monde du Superbike tournait autour de lui. Max Biaggi décrochait sa seconde couronne mondial sur le fil devant Tom Sykes, au terme d'une saison intense, et pleine de suspens. Cependant, ce même monde devra faire sans l'Italien en 2013. "Ce ne fut pas une décision facile, et la nuit dernière fut la plus longue de toute ma vie", le pilote a pris l'option la moins attendue de tous, celle de la retraite. C'est lors d'une conférence de presse sur le circuit de Vallelunga, près de Rome (Italie), que le transalpin a rendu l'annonce officielle. "Plus rien ne sera jamais comme avant, mais je suis serein parce que c'est une décision que j'ai voulu prendre, on ne m'a pas forcé la main", confiait Biaggi ce mercredi.


"La magie du sport" selon Biaggi
"J'ai choisi Vallelunga parce que tout a commencé ici pour moi", déclare Max Biaggi, "cela a débuté par chance il y a quelques années, la magie du sport pour un jeune qui n'avait absolument rien à faire dans le milieu de la moto, mais cela a provoqué quelque chose en moi" Arrivé du haut de ses 20 ans, en 1991, en 250cc, il remporte 4 titres mondiaux entre 1994 et 1997, "c'est devenu un rêve qui m'a accompagné pendant un long moment" ajoute Biaggi. Ce dernier se dirigera logiquement en 500cc, devenu par la suite le championnat MotoGP. En 8 saisons, l'Italien décroche 13 victoires, mais n'aura remporté aucun titre.


"La passion" comme moteur
Le pilote se confie sur son parcours au sein de la compétition moto, "Toute ma vie durant les 20 dernières années a été dictée par ce monde un peu tordu, rempli de joie et de moments difficiles, de hauts et de bas, mais ce qui a vraiment fait la différence fut la passion, qui m'a poussé à donner le meilleur de moi-même, tout le temps". Le bas était probablement en 2007, année où il se tient loin des circuits. Amoureux de la course, il se tourne ainsi vers le Superbike, en 2007, avec succès puisqu'il s'offre un titre en 2010, 20 trophées au total, et une dernière couronne cette année.


Aprilia : "une grande histoire d'amour"
"J'ai eu beaucoup de partenaires durant cette aventure, mais celui qui se détache vraiment le plus restera Aprilia", clame Max Biaggi, "ce fut une grande histoire d'amour ! Nous étions ensemble, nous nous sommes séparés avant de se retrouver..." L'Italien restera d'ailleurs affilié à la marque, "dans tous les cas, ensemble avec Aprilia, nous avons discuté projet dans un futur proche et j'espère que je pourrais vous donner plus d'informations dans quelques temps", a-t-il conclu.

Biaggi Aprilia Superbike Magny-cours 2012