Superbike - Misano 2016 : intouchable, Rea signe un magnifique doublé

Voir le site Automoto

Jonathan Rea et Tom Sykes (Superbike - Misano 2016)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-06-20T06:38:55.596Z, mis à jour 2016-06-20T06:50:24.393Z

Le champion du monde en titre a brillamment remporté les deux courses de ce week-end en Italie, portant ainsi son avance sur Tom Sykes, son coéquipier et rival, à 66 points au championnat.

Il n'est pas le tenant du titre en Superbike pour rien. Ce week-end à Misano (Italie), Jonathan Rea a répondu de la plus belle des manières à Tom Sykes, son coéquipier chez Kawazaki et vainqueur des trois dernières courses, en signant un doublé retentissant lors de cette 8e manche du championnat du monde. Cerise sur le gâteau, il est devenu le 3e pilote de l'histoire de la discipline à remporter deux succès pour la 10e fois.


La totale pour Kawasaki

Intouchable samedi et profitant des malheurs de ses concurrents, à commencer par Ducati, Rea a en revanche dû batailler pour s'adjuger sa 7e victoire de la saison le lendemain. Mais à quatre tours de l'arrivée de la deuxième course, le pilote de la Kawasaki n°1 a porté une attaque décisive sur son partenaire de garage pour aller s'adjuger la 36e victoire de sa carrière et conforter sa place de leader au Mondial avec une avance portée à 66 points sur Sykes.


Rea était trop fort

« Je souhaitais vraiment faire un doublé ici, sur une piste que j'adore. C'est à Misano que j'avais obtenu ma première victoire en 2008 », a déclaré Rea après la course, qui est – au passage – le seul pilote à être monté sur le podium de chaque course depuis le début de la saison. « Je pense que je n'étais pas été aussi fort que ce que l'on attendait. Jonathan (Rea) a peut-être trouvé un petit quelque chose en plus et c'est ce qui m'a semblé être le cas aujourd'hui », a poursuivi Sykes, un brin amer. 

Les deux rivaux mais néanmoins coéquipiers britanniques de Kawasaki pourront continuer leur lutte sur le mythique tracé de Laguna Seca, les 9 et 10 juillet prochains.