Superbike - Monza Race 1 : Melandri chipe la 1è manche à Laverty et Sykes

Voir le site Automoto

Superbike - Marco Melandri Superpole
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-05-12T12:25:00.000Z, mis à jour 2013-05-12T12:31:08.000Z

Nous avons eu droit à une première manche très serrée à Monza pour cette quatrième étape du championnat de Superbike : alors qu'ils étaient en tête au début du dernier tour, Laverty et Sykes se sont fait surprendre par Marco Melandri, qui a passé la ligne d'arrivée avec 85 millièmes d'avance sur le Britannique. Le Français Guintoli prend lui la 4ème place.

C'est Marco Melandri qui s'est adjugé la première manche de cette course de Superbike disputée sur le circuit de Monza, de peu devant Tom Sykes et surtout Eugene Laverty, devant durant la majeure partie de cette manche.
Laverty domine tout le début de course
Parti en pole, Tom Sykes se fait surprendre très vite pour redescendre à la troisième place, laissant Eugene Laverty prendre le contrôle de la course devant Jonathan Rea. Mais dès le second tour, Rea disparait pour laisser la place à Marco Melandri, auteur de temps intéressants en qualifications. Durant les sept premiers tours, Laverty contrôle la course avec Melandri à ses trousses.
Guintoli puis Melandri prennent les devants...
Mais dès le tour 8, c'est le Français Sylvain Guintoli qui va devenir le patron de course, coiffant Laverty, Melandri et Sykes, tous se tenant en moins d'une seconde durant trois tours de piste. Le Français semble en bonne forme, ne fait pas d'erreur... mais chez lui, à Monza, Melandri ne peut rester inactif et passe en tête de file lors du onzième tour. Lui et Guintoli vont rester proches sur quatre tours, jusqu'à ce que monsieur Sykes, tranquille jusque-là, ne se mêle à la bataille.
Sykes puis Laverty croient l'emporter, mais Melandri coiffe tout le monde
Tour n°15 : Tom Sykes passe à l'offensive et prend la tête de course. Il ne reste plus que trois tours à faire, et le Britannique est passé avec plus d'une demi-seconde devant Melandri au pointage n°15. Un tour de piste plus, l'écart est redescendu (+0.312) mais il reste assez conséquent pour que le Britannique de Kawasaki reste confiant. Mais le dix-septième tour va mettre en place une nouvelle hiérarchie (Laverty devant Sykes devant Melandri). La hiérarchie finale ? Non, puisque Melandri va tenter le diable et rattraper ses 2 dixièmes de retard pour passer devant Laverty... qui sera finalement devancé de 2 centièmes par Sykes, second à moins d'un dixième d' l'Italien !
Superbike Monza - Le classement de la Race 1
Superbike - Monza Race 1