Superbike - Portimao 2014, course 2 : Supériorité de Rea sous la pluie

Voir le site Automoto

Superbike - Portimao 2014 - Jonathan Rea
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-07-06T15:55:00.000Z, mis à jour 2014-07-06T16:04:30.000Z

Jonathan Rea (Honda) s'est distingué, ce dimanche sous la pluie, pour la deuxième course du week-end à Portimao. Nul n'a été en mesure de revenir sur le Britannique, qui s'était rapidement extrait du peloton, pas même les Aprilia de Marco Melandri et de Sylvain Guintoli, qui vont partir à la faute dans ces conditions précaires. Davide Giugliano et Chaz Davies hissent leur Ducati sur les deux autres marches du podium.

Pas question de prendre le moindre risque du côté du leader au Championnat Tom Sykes, avec cette grosse averse : le vainqueur de la première course a préféré assurer les points de la 8e place. Quand bien même ses principaux adversaires au classement pilotes terminent juste devant lui.

Rea tire son épingle du jeu sous la pluie
Epargnés par la pluie durant la première course ou presque, les pilotes ont dû cette fois-ci faire preuve d'adresse sur cette piste détrempée de Portimao. Jonathan Rea, qui s'élançait de la première ligne, va distancer ses adversaires, aussitôt le départ donné. Marco Melandri et Sylvain Guintoli, tenteront bien revenir au contact du Britannique mais le Drômois va commettre une petite erreur, embarquant avec lui son coéquipier. Si l'Italien sera contraint de jeter l'éponge, le tricolore parviendra quant à lui à repartir, six places plus loin.

Sykes ne concède quasi-rien
Les Ducati de Davide Giugliano et de Chaz Davies, qui s'était accroché avec Léon Haslam durant la première course, héritent alors des 2e et 3e positions. Mais le Britannique a du tout de même livrer une jolie bagarre sur la fin face à Alex Lowes qui devra finalement se contenter de la 4e place devant Leon Haslam. Tir groupé des Français Loris Baz et Sylvain Guintoli qui se classent respectivement 6e et 7e. Les tricolores ne gagnent hélas quasi rien au Championnat puisque le leader Tom Sykes, qui avait préféré jouer la carte de la sécurité, termine 8e. 43 points le sépare de son plus proche poursuivant à savoir Sylvain Guintoli. Loris Baz pointe quant à lui à 48 longueurs mais le Savoyard se retrouve désormais sous la menace de Jonathan Rea, auteur de sa 4e victoire ce dimanche. Eugène Laverty et Toni Elias complètent le top 10. Sylvain Barrier et Jérémy Guarnoni décrochent les 11e et 13e places.

Prochaine épreuve sur le tracé californien de Laguna Seca, dès la semaine prochaine.