La supercar Keating Berus prévue pour 2017

Voir le site Automoto

keating berus
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-28T09:00:35.359Z, mis à jour 2016-07-28T09:00:36.486Z

Le constructeur britannique Keating s’apprête à lancer dès l’année prochaine sa nouvelle création, la Berus, trois ans après la Bolt. Une version thermique et une électrique devraient être présentées, développant respectivement 660 et 407 chevaux.

Keating dévoilera la Berus lors du salon Top Marques à Monaco en avril prochain.


Look de reptile

Présentée trois ans après la Bolt, la Berus devrait bénéficier d’un look sportif inspiré du serpent, tout comme son nom. En effet, les optiques avant seraient comparables aux crochets du reptile, tandis que l’arrière ressemblerait à sa queue, offrant par ailleurs un aérodynamisme optimal.

Attendue pour le prochain salon Top Marques à Monaco en avril prochain, la supercar devrait être dessinée, conçue et fabriquée à Bolton. La firme possède en effet des liens étroits avec l’université située sur place, au sein de laquelle Anthony Keating, fondateur de la marque aurait été diplômé en 2012. C’est également ici qu’il développa en 2013 la Bolt, sa première supercar à l’aide d’autres étudiants.


Thermique et électrique

Sous le capot, Keating annonce des performances impressionnantes, grâce à deux versions différentes, une thermique et une électrique.

La plus puissante, dotée d’un moteur V8 développant plus de 660 chevaux devrait abattre le 0 à 100 km/h en 2,4 secondes, pour une vitesse de pointe de 370 km/h environ. Une déclinaison électrique pourrait également voir le jour, concurrençant alors directement Tesla grâce à ses 407 chevaux et ses 1.430 Nm de couple.