Dans l'actualité récente

La taxe carbone contestée par l'Automobile Club

Voir le site Automoto

L'Automobile Club contre la taxe carbone
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-07-29T10:49:00.000Z, mis à jour 2009-07-29T10:49:00.000Z

Le rapport sur la taxe carbone soumis par Michel Rocard aux ministres de l'économie et de l'écologie, est contesté par l'ACAFA. L'association estime en effet que cette taxe est trop contraignante.

"La contribution climat énergie est censée rapporter 8 milliards d'euros dans l'année. A-t-on bien en tête que la taxe sur les carburants rapporte déjà 25 milliards dans l'année et que la totalité des taxes acquittées par les utilisateurs de véhicules dépasse les 50 milliards d'euros ?" s'interroge l'ACAFA dans un communiqué.


Face aux 32 euros par tonne émise qui devront être acquittés lors de l'application ce cette contribution, l'Automobile Club rappelle que les taxes sur les carburants correspondent déjà, pour le gazole, à 240 euros la tonne, et 340 euros pour la tonne de Super sans plomb. L'organisme demande "fermement" aux pouvoirs publics de ne pas rajouter un coût supplémentaire à l'utilisation de l'automobile.

A l'inverse, l'Automobile Club se déclare "très intéressé" aux mesures évoquées dans le cadre de la loi de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l'Environnement qui concernent les plans de déplacement en entreprise, l'éco-conduite, le co-voiturage ou encore l'auto partage.


La taxe carbone vise à réduire la consommation des énergies fossiles fortement émettrices de gaz à effet de serre, et plus particulièrement le CO2, comme le pétrole, le gaz et le charbon. Selon le rapport de Michel Rocard, le prix de la tonne de CO2 devra atteindre 100 euros en 2030, en partant d'un prix de 32 euros lors de l'application de cette taxe. Pour les ménages, la facture devrait ainsi s'élever de 170 à 300 euros en moyenne par an (environ 7 centimes par litre de carburant).