Les taxis de Londres passeront à l'hydrogène en 2012 !

Voir le site Automoto

Londres taxi hydrogène présentation
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-06-07T12:54:00.000Z, mis à jour 2010-06-07T12:54:00.000Z

"Black cabs", les taxis de Londres troqueront leur vieille motorisation essence pour une propulsion via hydrogène, et ce à partir de 2012. La présentation du premier prototype eut lieu aujourd'hui.

Véritables icônes, les taxis londoniens garderont leur aspect traditionnel mais leur propulsion à hydrogène sera ancrée dans le 21è siècle.


Ils font partie de l'image de Londres. Ils sont aussi connus que la Reine d'Angleterre, que les monuments de la ville ou leurs homologues, les bus « double-decker » : j'ai nommé les "black cabs". Leur style n'a pas évolué depuis 1959, mais leur moteur essence tirera sa révérence dans quelques années.

Présenté aujourd'hui, le prototype de taxicab à l'hydrogène adopte une propulsion plus compliquée que celle d'une voiture essence traditionnelle. En bref, cela reprend le principe de la pile à combustble, l'hydrogène stocké dans la voiture sert à alimenter les batteries, ces dernières servant à faire tourner un moteur électrique. Taxicab à hydrogène, il est aussi un Taxicab électrique.


Plus pratique qu'un véhicule électrique traditionnel, le « Fuel Cell Black Cab » aura une autonomie de 400 km avec un plein. Urbain, il se contentera largement d'une vitesse maximale de 129 km/h. Il sera de plus silencieux, une conséquence non négligeable.


« Le taxicab est une icône très appréciée de Londres, mais c'est aussi une source significative de pollution, spécialement au centre ville. » La version à pile à combustible n'émettra que de l'eau, et réduira considérablement l'empreinte carbone de la ville.


Le premier protoype a été présenté ce matin en compagnie de Kit Malthouse, député-maire de Londres et en charge du projet « d'hydrogénisation » de la ville. En 2012, les premiers exemplaires seront mis en service, et la totalité de la flotte sera convertie d'ici 2020.

Après les bus, Londres s'attaque à la dépollution des taxis, s'engageant clairement, et prenant une avance vis-à-vis d'autres agglomérations européennes.