Les taxis européens manifestent contre Uber à Bruxelles

Voir le site Automoto

error
Par Florent Reyne|Ecrit pour TF1|2015-09-16T13:35:57.515Z, mis à jour 2015-09-16T13:49:42.526Z

La circulation sur les grands axes de Bruxelles, est rendue difficile, mercredi 16 septembre 2016, par une nouvelle manifestation des taxis bruxellois contre le service de voitures avec chauffeur Uber.

La guerre continue entre Uber et les Taxis, et elle prend place ce 16 septembre 2015 dans la capitale belge. Le nombre de taxis-grévistes est estimé à 1.300 par les organisateurs et à "plusieurs centaines" selon la Police.

Sébastien Ogier fait le taxi à Monaco avec sa Volkswagen Polo WRC, une alternative ? 


Trafic bloqué

Depuis 8 heures du matin, les taxis ont mis à l'arrêt la circulation sur plusieurs points d'entrée de la ville, notamment à la sortie des autoroutes venant de Namur (sud), Lille (ouest) et Gand (nord-ouest), selon un responsable de la Fédération belge des Taxis, Constantin Tsatsakis, cité par l'agence Belga. Une délégation de chauffeurs ont été reçu en début d’après-midi au cabinet du ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, situé sur le parcours de la manifestation. Les organisateurs de la manifestation tablaient sur la présence de taxis en provenance des pays voisins. Selon la presse belge, une trentaine de chauffeurs parisiens ont fait le déplacement, rejoints par un taxi londonien.


Uber en France

Uber a annoncé début juillet la suspension de son service UberPop. Cette décision faisait suite aux manifestations des chauffeurs de taxis émaillées de violence qui avaient eu lieu dans plusieurs villes de l’hexagone.  Le 30 septembre 2015, Uber France et ses dirigeants seront jugés en correctionnelle pour pratique commerciale trompeuse, traitement de données informatiques illégal et complicité d’exercice illégal de la profession de taxi. 


En attendant la suite et  fin du règlement de compte, regardez notre test du Taxi New-Yorkais avec Denis Brognart