Tesla : un rachat pousse la robotisation en vue de sa future berline Model 3

Voir le site Automoto

Présentation Tesla Model 3 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-11-09T08:15:02.359Z, mis à jour 2016-11-09T09:39:11.743Z

En annonçant le rachat de la société allemande Grohmann Engineering, le constructeur automobile américain soutient son objectif de produire 500.000 véhicules par an, dont la future berline familiale Model 3, d’ici 2018.

Le constructeur californien Tesla Motors a confirmé avoir racheté une société allemande spécialisée dans la robotisation. Quelles conséquences ?


Soutenir la future Model 3

Le mardi 8 novembre, Tesla a annoncé dans un communiqué “avoir conclu un accord pour le rachat de Grohmann Engineering, entreprise d’ingénierie de renommée mondiale basée à Prüm (Allemagne), qui deviendra Tesla Grohmann Automation.” L’annonce paraît secondaire, mais elle sous-entend une croissance massive de la marque.

En effet, si les ventes ont à peine dépassé les 50.000 unités en 2015, Tesla projette de décupler ce nombre, soit à environ 500.000 voitures annuelles en 2018. Cette acquisition est ainsi là pour soutenir la croissance naturelle de la berline Model S et du récent SUV Model X, mais surtout de la future berline familiale Model 3, dont la production démarrerait au mieux à la toute fin d’année 2017, le lancement en Europe étant prévu courant 2018. L'an suivant, devrait débarquer la version crossover de la Model 3, la supposée Model Y, puis la seconde génération de la sportive Roadster en 2020.

Tesla Motors en a profité pour annoncer que d'autres sites de productions, en complément des actuels de Fremont (Californie, Etats-Unis) et Tilburg (Pays-Bas), "sont à suivre", ne confirmant pas la rumeur d'une usineen Alsace.