Tesla : une autonomie de 1.000 km en 2017 ?

Voir le site Automoto

Tesla Models S 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-09-28T13:42:49.667Z, mis à jour 2015-09-28T13:56:37.815Z

Interrogé par le média danois Borsen, le PDG de Tesla Motors, Elon Musk, annonce que des voitures électriques à 1.000 km d’autonomie seront possible dans 2 ans, et autonomes d’ici 2018.

Comme le rappelle Elon Musk, PDG de Tesla Motors, le marché des voitures électriques est encore « un bébé », avec moins d’1% des ventes totales (0,78% exactement en France de janvier à juillet 2015).

Reportage vidéo sur le pari de l'électrique de Tesla (2014)


La barre des 1.000 km en 2017 ?

Mais le dirigeant sud-africain du petit mais très populaire constructeur automobile voit gros. Dans une interview accordé au média Borsen (Danemark), il révèle que "nous pourrons probablement passer la barrière des 1.000 kilomètres d‘ici 1 ou deux ans", précisant que pour l’année "2017, c’est certain".

Quant à la question de la Tesla de 2020, Elon Musk annonce qu’il "pourra faire une voiture allant à 1.200 kilomètres", en jugeant que l’autonomie des batteries devrait "augmenter de 5 à 10% par an". Ainsi, la voiture électrique pourra rattraper à grand pas voire dépasser de nombreuses voitures thermiques (essence et diesel).

Pour info - et en théorie - une Renault Clio essence 75 ch peut atteindre 820 km d’autonomie avec un plein, une Toyota Prius 1.150 km (hybride essence), et une Peugeot 308 diesel BlueHDi 120 ch les 1.700 km.

A son lancement, le premier modèle Roadster en 2008 - voir l'essai en fin d'article - pointait à 350 kilomètres d’autonomie. Aujourd’hui, la berline Tesla Model S revendique une autonomie entre 420 et 538 kilomètres. Au courant des actualités concernant sa marque automobile, Elon Musk a également évoqué le cas d’un un client ayant réussi à dépasser les 800 km, toutefois dans un exercice spécial en limitant la vitesse à 30 km/h.


Des Tesla autonomes en 2018 ?

"C’est actuellement en bêta-test" avoue le patron de Tesla, "nous allons le lancer le mois prochain, […] nous aurons ainsi des voitures autonomes sur autoroutes et sur des routes simples".

A plus long terme, Elon Musk estime pouvoir proposer "une autonomie complète dans environ 3 ans", soit en 2018, mais craint que les autorités "ne puissent pas autoriser des voitures 100% autonomes avant 2 à 3 ans" après cette échéance.

Interrogé sur sa vision de la voiture de 2035, il envisage "un très grand pourcentage de voitures électriques, et que toutes les voitures auront une autonomie partielle ou totale d’ici 20 ans".

Se basant sur des ventes mondiales "d’environ 100 millions par an", Elon Musk estime que "si toutes les voitures étaient actuellement électriques, cela prendrait plus de 20 ans pour renouveler le parc automobile […] Pour les voitures autonomes, ce temps sera moindre, 10 à 20 ans".