Dans l'actualité récente

Timo Glock signe en DTM chez BMW

Voir le site Automoto

Tim Glock BMW DTM
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-01-26T12:00:00.000Z, mis à jour 2013-01-26T14:44:56.000Z

Timo Clock ne foulera pas les circuits de Formule 1 la saison prochaine. Il a opté pour la catégorie DTM et roulera pour BMW Motorsport, constructeur avec qui il a fait ses premiers pas. Le challenge est de taille pour le pilote allemand.

En signant chez BMW en catégorie DTM, l'Allemand Timo Glock a troqué un volant pour un autre et est surtout revenu à ses premiers amours.

Remercié par Marussia, accueilli par BMW
« Nous sommes heureux de voir Timo Glock de retour chez BMW Motorsport. Tout au long de sa carrière, Timo a prouvé à plusieurs occasions ô combien il avait de la valeur pour une équipe, grâce à ses talents de conduite et à son ouverture d'esprit.» Jens Marquardt, directeur de BMW Motorsport, a fait montre de sa satisfaction quand il a évoqué le retour de Timo Glock chez lui. Comme prévu, l'ancien pilote de l'écurie de Formule 1 Marussia a choisi le DTM et un constructeur qu'il connait bien pour l'accompagner dans cette nouvelle aventure.

Un baptême chez BMW
Au cas où vous ne le sauriez pas, Timo Glock a commencé sa carrière au sein du Formula BMW junior programme. Il y glana deux titres (la BMW Formula Junior Cup en 2000, le Formula BMW ADAC Championship en 2001). Après des débuts précoces en Formule 1 (en 2004, à l'âge de 22 ans), il remporta le Championnat du Monde de GP2 en 2007, lors de sa deuxième tentative. C'est à cette occasion que BMW Motorsport le réintégra en qualité de pilote d'essai pour BMW Sauber (aux côtés d'un certain Sebastian Vettel). Cela lui permit de s'offrir un baquet chez Toyota (trois podiums), puis Virgin Racing (aujourd'hui connu sous le nom de Marussia). Au final, Timo Glock c'est 91 courses de Formule 1 disputées.

Un challenge inédit l'attend

« C'est très excitant de piloter de nouveau pour BMW après toutes ces années passées avec eux - et dans une catégorie de premier choix comme le DTM. » explique le principal intéressé. Il se dit prêt à relever le challenge, même s'il lui faudra un temps d'adaptation qu'il transformera en source de motivation. Pour sûr, ses premiers pas dans le grand bassin du DTM - dans la BMW M3 - seront suivis avec attention. Ils auront lieu le 5 mai prochain, à Hockenheim. Sur ses terres donc...
La boucle est en quelque sorte bouclée pour Timo Glock.