Dans l'actualité récente

Le Top 10 du Salon Automobile de Genève 2016 en vidéos

Voir le site Automoto

Bugatti Chiron Salon de Genève 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-03-01T16:59:35.265Z, mis à jour 2016-03-02T11:26:26.263Z

Hypercars, GT de luxe ou SUVs, toutes les tendances du Salon de Genève à travers les 10 stars, de la Bugatti Chiron au Toyota C-HR en passant par la nouvelle Aston Martin DB11.

Bugatti Chiron : C’est la remplaçante de l’hypercar de référence de la dernière décennie, la Veyron. Elle aura un style encore plus raffiné, un poids en baisse, une puissance attendue à plus de 1.500 chevaux et surtout une vitesse de pointe au-delà des 450 km/h.


Lamborghini Centenario LP 770-4 : Comme la Reventon, cette voiture est là pour marquer le coup, et créer une nouvelle série spéciale. Cette Centenario, dont nous vous avons communiqué le nom et images en avant-première mondiale, célèbrera les 100 ans de la naissance du fondateur Ferruccio Lamborghini, affichant extravagance et puissance, son V12 devant procurer 770 chevaux.


Ferrari GTC4Lusso : remplaçante de la FF, le break de chasse 4 roues motrices et désormais directrices augmente sa puissance à 690 chevaux et son agressivité visuelle, ramenant les fameuses paires de feux arrière.


Aston Martin DB11 : après 13 ans de carrière, la DB9 s’éteint pour enfin laisser sa place à une toute nouvelle GT, une DB11 au dessin plus musclé façon Vanquish, à l'habitacle modernisé, piochant sur la DB10 de James Bond, et surtout inaugurant un inédit V12 biturbo 5,2 litres dont la puissance progresse à 608 chevaux.

Renault Scénic : la quatrième génération est aussi celle des 20 ans du plus célèbre monospace compact en France. Plus séduisant avec ses galbes inspirés des derniers modèles Renault ainsi que du concept-car annonciateur R-Space (2011), le Scénic IV aura la tâche de repasser devant le Citroën C4 Picasso et de résister à l’invasion des SUVs et proposera un inédite motorisation hybride-diesel. La version 7 places Grand Scénic est également prévue, mais en fin d’année.

Audi Q2 : Il n’est pas le premier SUV urbain, loin de là. Mais Audi débarque plutôt en avance sur le segment des modèles premiums, timidement abordé par le MINI Countryman. Encore plus anguleux que le Q7, le Q2 prend les codes du concept Crosslane de 2012, et se propose évidemment avec un éventail de moteurs essence et diesel, de 90 à 200 chevaux.

Maserati Levante : c’est le premier SUV de la marque au Trident. Enfin diront les clients, qui avaient découvert dès 2003 le concept Kubang, modernisé en 2011, et arrivant sur le créneau porteur des véhicules haut de gamme haut perchés. Se plaçant entre le Porsche Cayenne et le très haut de gamme Bentley, ce levante ne proposera initialement que des blocs diesel et essence V6.


Koenigsegg Regera : apparue lors de la dernière édition sous forme de prototype, ce "mégacar" affiche ses caractéristiques finales de quoi faire pâlir la pourtant tout nouvelle Bugatti, avec notamment un 0-400 km/h exécuté en 20 secondes. particularité de son système moteur de plus de 1.500 chevaux, l'absence de boîte de vitesse au profit d'un ensemble d'embrayages complexe baptisé Direct Drive". 80 exemplaires seront construits à plus de 2 millions d'euros.


Toyota C-HR : tout le monde s’est demandé : "pourquoi n’est-il pas sorti plus tôt ?" Depuis 2010, le Nissan Juke sévit dans les rues européennes et a propulsé le segment des SUVs urbains, comme l’avait fait son grand frère Qashqai en 2006. Toyota - qui a échoué avec le trop exotique et compact Urban Cruiser - arrive après la guerre continuée par les Renault Captur et Peugeot 2008 solidement installés dans le Top 5 des ventes, mais se dote d’un style très angulaire et d’une unique motorisation hybride, parfaite pour l’utilisation en ville. Mais cela sera-t-il assez ?

Koenigsegg Regera 2016

Pagani Huayra BC : Devenue des machines bien rodées et de masse, Ferrari et Lamborghini sont titillés depuis une quinzaine d’année par un autre constructeur italien, Pagani, relevant plus de l’artisanat, mais proposant des bijoux automobiles. La Huayra, qui succédait à la Zonda voilà 5 ans, se décline dans cette version extrême BC (hommage à l’ami du fondateur Benny Caiola) au V12 de plus de 750 chevaux et à 90% de pièces refaçonnées.

en savoir plus : Salon International de l'Automobile de Genève