Toussaint : week-end sous haute surveillance

toussaint-week-end-haute-surveillance-8337342
Ce week-end, gendarmes et policiers seront sur le terrain : la Toussaint est traditionnellement meurtrière et les contrôles en tout genre se multiplient !

Sur l'autoroute A131, près du Havre ce matin, le dispositif était maximal. En ce week-end de la Toussaint, traditionnellement meurtrier, les forces de l'ordre sont partout : rien qu'en Seine-Maritime, 400 gendarmes surveillent jour et nuit les axes les plus sensibles.

Une surveillance nécessaire
Si beaucoup d'automobilistes jugent ces contrôles abusifs, les gendarmes insistent. La Toussaint représente des trajets démultipliés à l'occasion de fêtes familiales sous des conditions météo souvent mauvaises.

Des chiffres éloquents
Chaque année, le cocktail est explosif, comme nous l'explique le capitaine Moulines (EDRS 76) : « A titre indicatif, je donnerais l'accidentologie de l'année 2008 avec 122 morts sur la seule semaine de la toussaint avec 25% des tués sur le week-end. Vous voyez qu'il y a un rapport très important qui nécessite de mettre en œuvre des opérations chaque année. »

Les résultats ne se font pas attendre
Flashé à 157 km/h au lieu de 130, le conducteur d'une Audi A6 noire perd 2 point sur son permis de conduire et devra payer 90 euros d'amende. Un autre automobiliste perd lui 3 points, pour avoir été surpris en pleine lecture au volant.

Partout en France, il faudra donc redoubler de prudence ce week-end. Pour la première fois en 7 ans, le nombre de tués sur les routes recommence à augmenter : +18% en septembre dernier par rapport à 2008.


News associées