Toyota a décidé de geler les salaires de ses employés au Royaume-Uni

Voir le site Automoto

Toyota
Par Bertrand QUERNE|Ecrit pour TF1|2009-02-18T14:23:00.000Z, mis à jour 2009-02-18T14:23:00.000Z

Le constructeur japonais Toyota, qui taille dans ses coûts face à l'effondrement du marché automobile mondial, a décidé de geler les salaires de ses employés au Royaume-Uni, et pourrait prochainement prendre d'autres mesures d'économies.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, la filiale britannique de Toyota a rappelé qu'elle avait déjà lancé un programme de départs volontaires, et qu'"à la lumière du climat économique actuel", il n'y aurait pas d'augmentations de salaires pour tous les salariés cette année, ni de hausse des primes versées aux cadres.

Par ailleurs, le constructeur a dit discuter avec les syndicats de mesures d'économies supplémentaires, telles qu'une réduction des horaires de travail. Ces négociations devraient continuer jusqu'à début mars. Toyota a annoncé ce mois-ci qu'il s'attendait à terminer l'exercice 2008/09, s'achevant fin mars, sur les premières pertes d'exploitation de son histoire, en raison de la chute du marché automobile mondial. Le groupe table sur des pertes de 4,9 milliards de dollars, trois fois pires que ses précédentes prévisions, qui remontent seulement à décembre.

Le groupe emploie actuellement environ 4.600 personnes au Royaume-Uni, où il produit des voitures depuis 1992.

(avec agences)