Toyota développe de nouveaux systèmes de pré-collision

Voir le site Automoto

Les systèmes pré-collision évoluent chez Toyota
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-03-24T15:30:00.000Z, mis à jour 2009-03-24T15:30:00.000Z

Depuis plusieurs années les systèmes de sécurité embarqués connaissent d'immenses progrès. Toyota surfe également sur cette nouvelle vague, en faisant évoluer notamment les systèmes de pré-collision.

Prévenir les chocs ''fronto-latéraux''

Un nouveau radar capable de détecter, par la projection d'ondes millimétriques, les véhicules à l'approche de la trajectoire de la voiture arrivera donc bientôt chez Toyota. Une fonction qui sera très utile à l'approche d'une intersection par exemple, ou d'un obstacle provenant de la voie de circulation opposée.

"S'il détecte une probabilité élevée de collision, les fonctions de sécurité de la voiture entrent en action pour alerter le conducteur et limiter les blessures et les dégâts matériels", détaille le constructeur japonais.


Des sièges intelligents

L'autre évolution se trouve dans l'habitacle, et devrait limiter les risques de blessure pour les passagers en cas d'un impact frontal ou arrière. Lorsque les radars anticipent un accrochage, les dossiers des ''sièges pré-collision'' s'inclinent dans la position la plus adaptée en vue d'une collision.

"Dans l'éventualité d'un choc arrière, les dossiers de pré-collision coopèrent avec les appuis-tête intelligents déjà existants, qui adoptent la position la plus adéquate pour limiter le risque de coup du lapin", précise Toyota. La première application concrète de cette nouvelle technologie est d'ores et déjà programmée par Toyota, sur son marché national dans un premier temps.