Toyota et Mazda : un accord signé pour produire "une voiture meilleure"

Voir le site Automoto

Akio Toyoda, président de Toyota, et Masamichi Kogai, PDG de Mazda.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-20T13:15:00.000Z, mis à jour 2015-05-20T14:05:33.000Z

Alliés de longue date, Toyota et Mazda ont renforcé leur collaboration via un accord signé pour "le long terme" qui consiste en un partage de savoir-faire en matière de nouvelles technologies et de design.

"Un partenariat sur le long terme dans l'intérêt des deux parties". Voilà comment Toyota et Mazda ont présenté le 13 mai dernier la conclusion d'un accord dans l'optique de produire "une voiture meilleure". Pour se faire, les deux constructeurs nippons entendent bien dépasser le niveau d'une simple coopération en allant clairement piocher l'un comme l'autre des idées sous le capot du voisin. Explications.

Toyota aime l'audace esthétique de Mazda
Pour Toyota, l'avantage d'une telle collaboration est à la fois d'ordre stylistique et technologique. Le grand patron du géant de Nagoya, Akio Toyoda, l'a d'ailleurs ouvertement déclaré lors de la conclusion du partenariat : les points forts de l'allié Mazda sont notamment son système Skyactiv (qui permet d'alléger le poids de la voiture et de réduire la consommation et les émissions de CO2) et son design "Kodo" qui séduit le grand public lors des différents salons automobiles.

Car ce n'est pas un secret : le style un peu trop conventionnel des bolides de Toyota constitue l'un de ses - rares - points faibles et il serait judicieux d'être plus audacieux sur le plan esthétique, à l'instar de Renault qui a récupéré le designer Laurens Van Den Acker chez... Mazda.

Une alliance qui a déjà porté ses fruits
Mazda, justement, est quant à lui intéressé par toute l'artillerie technologique de son nouvel allié. Par la voix de son PDG Masamichi Koga, le constructeur japonais vise clairement les systèmes hybrides et à piles à combustible de son partenaire (déjà en vue sur la Mirai, la voiture à hydrogène). "Toyota est une entreprise qui a fait preuve d'une détermination inébranlable en adoptant une position responsable face aux problèmes écologiques planétaires et à l'avenir de l'industrie dans son ensemble".

Avec ce rapprochement qui s'inscrit sur le long terme, Toyota et Mazda comptent ainsi poursuivre une alliance qui a déjà porté ses fruits dans le passé. Pour rappel, le premier cité a concédé à son voisin des licences d'exploitation de technologies hybrides il y a quelques années alors que le second nommé fabrique des citadines pour le géant de Nagoya dans son usine du Mexique.

Reste donc à savoir ce que donnera réellement cette collaboration renforcée entre les deux marques qui paraît très séduisante sur le papier.

Toyota Mirai 2015 : présentation officielle de la voiture à hydrogène

Le nouveau Mazda CX-3 au Salon de Genève 2015, symbole du style "Kodo"