Toyota ME-WE Concept : la voiture anti-crise ?

Voir le site Automoto

Toyota ME-WE Concept 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-04-24T12:43:00.000Z, mis à jour 2013-04-25T11:43:46.000Z

En marge du Salon de Shanghai, voire de l'automobile actuelle, Toyota et Jean-Marie Massaud ont imaginé la voiture revenant à l'essentiel, au plaisir, le tout avec une conscience écologique, donnant cette ME.WE.

Cette petite électrique Toyota ME-WE va à l'essentiel, à l'utile et au plaisir pour une voiture voulant du "meilleur" plutôt que "plus".

Nouvelle théorie automobile
Dévoilée seulement quelques jours après la grande messe du Salon de Shanghai, cette Toyota ME-WE est le fruit de la collaboration entre le studio Design et Développement du constructeur et le designer Jean-Marie Massaud. Le but, proposer une voiture "anti-crise" et se détacher de la voiture moderne n'étant qu'une somme de "démonstration d'égo ou de statut social" et "de contraintes".


Difficile de caractériser ce nouveau véhicule, qui restera à l'état de concept-car. Le nom est d'ailleurs très peu évocateur, ME-WE se traduisant littéralement par MOI-NOUS, une voiture pensant donc au plaisir personnel et au plaisir des autres. Bref, passons.


Plus intéressant, cette curieuse Toyota repose sur trois idées : Pertinence, Synthèse et Modernité. La ME-WE veut ainsi aller à l'essentiel,s'adapter aux différents modes de vies, être plaisant à conduire, réduire les coûts de productions, et se veut intelligente par ses solutions avant-gardistes sans aller dans le "toujours plus" de nos autos actuelles bardées d'électroniques et gadgets.


Résultat
Maintenant la pratique, la ME-WE se dévoile comme une petite voiture de 3,44 mètres, soit 10 cm de moins qu'une FIAT 500, et haute de 1,60 m., son châssis tubulaire en aluminium et ses panneaux de carrosserie en polymère lui permettent d'être légère (750 kg, 115 kg de moins que l'Italienne), et sa propulsion électrique (un moteur par roue, soit deux au quatre) la rend propre au roulage.


Derrière ce résumé, la ME-WE dispose donc de panneaux de carrosserie certes en polypropylène (recyclable), mais surtout personnalisables et interchangeables comme le montrent les photos. Le design extérieur ne laisse pas indifférent, le dessin de l'habitacle puisant son inspiration dans le monde nautique où le bois recouvrant le sol, du bambou pour être précis.


La polyvalence recherchée tient, outre la possibilité d'être une 2 ou 4 roues motrices, dans la modularité des panneaux donnant une utilisation en pick-up ou citadine, au choix. A l'intérieur, la banquette arrière coulisse et se loge sous les sièges avant, pour une capacité optimale.


Bilan, une étude Toyota ME-WE valant le détour par son recul sur le marché automobile actuel, mais la marque va-t-elle y penser lors du développement de ses prochains modèles et/ou songe-t-elle à une voiture (ou gamme) à part ?

L'intérieur du Toyota ME-WE Concept
Toyota ME-WE Concept 2013