Toyota mettra fin à sa production en Australie d'ici fin 2017

Voir le site Automoto

Toyota Camry et Aurion, modèles produits en Australie
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-02-10T09:45:00.000Z, mis à jour 2014-02-11T08:04:19.000Z

C'est la fin annoncée de la production automobile australienne. Après Ford et General Motors, le groupe japonais Toyota a annoncé lundi 10 février 2014 vouloir stopper la fabrication de ses véhicules sur le continent-état d'ici 2017, malgré 14 milliards d'euros de bénéfices attendus....

Toyota enterrera 59 ans de production australienne
Le groupe automobile japonais ne tourne pas autour du pot dans son communiqué de presse dont voici la toute première phrase : "Toyota Australia annonce aujourd'hui arrêter la fabrication de voiture en Australie d'ici la fin 2017".

Le président de la filiale australienne, Max Yasuda, a précisé qu'"environ 2.500 salariés directement concernés seront impactés lorsque l'usine arrêtera l'assemblage en 2017", sans parler des milliers personnes indirectement touchées. Toyota Australie produisait encore en 2013 plus de 100.000 berlines Aurion et Camry sur son site d'Altona, ainsi que 100.000 moteurs essence.

Ainsi, en 2017, Toyota mettra fin à 59 ans de production de voitures en Australie.


Les explications
L'annonce de Toyota parait peu compréhensible, après avoir annoncé 14,2 milliards d'euros de bénéfices attendus pour la seule année fiscale 2013 (avril 2013-mars 2014). Mais le groupe tente de se justifier.

"La décision n'a pas été basée sur un unique facteur", précise le communiqué du constructeur nippon, "les facteurs économique et du marché contribuant à cette décision incluent un dollar Australien très défavorable rendant les exportations non viables, de hauts coûts de production et des économies d'échelles limitées pour notre production de véhicules et nos fournisseurs locaux."

"Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour transformer nos opérations, mais la réalité est que trop de facteurs hors de notre contrôle ont rendu non viable la production de voitures en Australie",
ajoute Max Yasuda, "malgré le fait que l'entreprise ait réalisé des bénéfices dans le passé, notre production a continué à entraîner des pertes en dépit de nos efforts."


Le désert automobile australien
Le groupe japonais est donc le troisième des acteurs majeurs automobiles à retirer sa production d'Australie.

Plus tôt, Ford avait annoncé le 8 octobre 2013 la fin de sa production en Australie pour octobre 2016, soit la fermeture des usines de Broadmeadows et de Geelong, représentant 1.200 emplois directs, et des milliers de postes indirects. En termes automobiles, c'est également la fin de la Ford Falcon, modèle local fabriqué depuis 1960.

Le groupe américain General Motors avait indiqué le 11 décembre 2013 mettre fin à la fabrication locale d'ici 2017, menaçant 3.000 emplois direct et près de 45.000 emplois indirects. La marque australienne Holden, fondée en 1856, produisant depuis 1908 et filiale de GM depuis 1931, devrait perdurer avec de simple modèles rebadgés.