Dans l'actualité récente

Toyota Mirai : la voiture à hydrogène en Europe. Où ? Et Combien ?

Voir le site Automoto

Toyota Mirai
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-08-25T14:14:19.626Z, mis à jour 2015-08-25T14:37:44.655Z

Lancée au Japon depuis fin 2014, la première voiture à hydrogène de série, la Toyota Mirai, débarque sur le Vieux Continent, mais initialement dans un nombre de pays limités et à un prix rébarbatif.

Promise comme véritable voiture du futur alors que la voiture hybride vient à peine de se généraliser et que la voiture électrique ne s’est même pas encore installée, l’automobile à hydrogène devient réalité avec la Toyota Mirai.


Prius en 1997, Mirai en 2015

Lancée au Japon avec 1.500 commandes enregistrées en un mois, la Mirai se veut la nouvelle Prius. Cette dernière, hybride, avait secoué le monde automobile en 1997 par sa forme particulière et sa consommation faible, débutant par des ventes confidentielles (300 l'année du lancement) et devenant un best-seller (près de 4 millions d'unités en 18 ans) au fur et à mesure des années et générations.

La Toyota à hydrogène arrive alors en Europe afin d’imposer sa vision, celle d’une voiture roulant grâce à un moteur électrique, dont les batteries sont alimentées par un courant généré par la réaction de l’hydrogène - stocké dans un réservoir à haute pression -  avec l’oxygène de l’air (une pile à combustible), le tout en émettant de la vapeur d’eau. Avantage face à la voiture électrique, l’autonomie d’une voiture conventionnelle telle la berline Mirai, sans avoir de batteries monstres, est de 550 km contre 200 km en moyenne, et surtout un plein réalisé en 3 minutes comme cela est le cas pour nos bon vieux et polluants gazole ou essence.

<span style="color: rgb(41, 47, 51); font-family: 'Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif; line-height: 18px; white-space: pre-wrap;">► </span>Voir les photos de la Toyota Mirai

Prix prohibitif et stations rares

Or la question du prix de l’engin technologique freine les ardeurs. La Toyota Mirai fera sa venue au tarif de 66.000 euros hors taxes, soit près de 80.000 euros TTC ! Le prix d’une Tesla Model S 85 (version Propulsion), berline électrique de 378 ch à plus de 500 km d’autonomie, et proche du SUV hybride rechargeable Mercedes-Benz GLE 500 e MATIC de 333 + 116 ch. La mirai, elle n’offre qu’une puissance de 154 chevaux, et un couple moteur de 335 Nm, l’équivalent d’une voiture compacte type Peugeot 308 à moteur diesel BlueHDi 150.

Autre désavantage pour la Mirai, alors que le nombre de bornes de recharges électriques augmente de façon exponentielle, les stations à hydrogène sont très rares. C’est pourquoi la diffusion de la Toyota est limitée à l’Allemagne, Royaume-Uni et au Danemark, où des essais de prototypes à hydrogène ont déjà eu lieu par la passé (BMW Série 7, Hyundai ix35).