Toyota Setsuna : le concept-car qui touche du bois

Voir le site Automoto

Toyota Setsuna Concept 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-03-06T12:14:06.087Z, mis à jour 2016-03-06T12:20:42.001Z

Habitué des étranges prototypes, le Japonais Toyota dévoile une étrange électrique Setsuna pour la semaine du design de Milan, à carrosserie principalement réalisée en bois.

Suite à la voiture connectée à écrans Diji de 2012, l’anti-crise et loisir ME.WE de 2013, la futuriste à hydrogène FCV plus et la Kikai façon steampunk en 2015, Toyota nous expose un nouveau concept-car déluré pour la Milan Design Week (semaine du design) ayant lieu en avril prochain.

Après l’Audi e-tron, la Toyota e-tronc ?

Pas d’acier, plastique ou fibre de carbone pour ce prototype étonnant, Toyota a utilisé du bois pour concevoir la majeure partie de la carrosserie de cette Setsuna, littéralement "moment" en japonais, tout simplement pour vivre le moment présent au volant de sa voiture. Selon le designer Kenji Tsuji, "la carrosserie de la Setsuna est une réminiscence d’un bateau", empruntant des techniques ancestrales "okuriari, ne nécessitant pas de clou ni de vis", ou l’utilisation du cèdre japonais pour les panneaux extérieurs et le bouleau japonais pour la structure.

L’avantage (ou l’inconvénient, c’est selon) de ces matériaux serait "la durée de vie de plusieurs générations si bien entretenue, changeant de coloration et de texture avec son environnement, particulièrement la température et l’humidité". Et, ce n’est pas indiqué dans le communiqué, la carrosserie devient biodégradable, et l’on pourra utiliser ses panneaux abîmés pour alimenter nos cheminées…

A noter, son moteur électrique et ses dimensions compactes – 3,03 mètres, 30 cm de plus qu’une smart – en font une citadine atypique, mais qui ne verra hélas jamais la production en série.