Trion Nemesis RR : un hypercar de 2 000 ch sur le marché en 2016 ?

Voir le site Automoto

La future Trion Nemesis du constructeur américain Trion SuperCars devrait entrer en production dès le début de l'année 2016 selon nos confrères britanniques d’Autocar.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-10-22T15:30:00.000Z, mis à jour 2014-10-24T07:59:18.000Z

Toujours au stade de projet, le constructeur américain Trion SuperCars tablerait néanmoins sur un début de production en 2016 pour son hypercar Nemesis RR, un bolide équipé d'un V8 9,0 l biturbo et développant une puissance de 2.000 ch.

Dans la catégorie des hypercars où roulent, entre autres, la McLaren P1, la Lamborghini Veneno, LaFerrari de Ferrari et la One :1 du suédois Koenigsegg, un nouveau modèle pourrait très prochainement faire son arrivée. Ce dernier se nomme Nemesis RR, un bolide supersonique d'environ 2.000 chevaux fabriqué par le constructeur américain Trion SuperCars et qui devrait entrer en production dès le début de l'année 2016 comme l'affirment nos confrères britanniques d'Autocar ce mercredi 22 octobre.

>> La Trion Nemesis RR 2016 en images officielles

>> Le Top 10 des voitures les plus puissantes du monde en 2014

Un V8 biturbo de 2.000 chevaux
Esthétiquement, l'engin a tout d'un hypercar, à savoir une succession d'angles et de lignes droites pour un look très agressif, notamment au niveau de ses optiques. De la fibre de carbone enveloppe plusieurs éléments de la carrosserie, dont les éléments se veulent le plus léger possible, et un gigantesque aileron arrière y est intégré pour optimiser l'aérodynamisme du bolide.

Au niveau du moteur, la Nemesis RR disposerait d'un V8 9,0 l biturbo développant une puissance de 2.000 ch et serait capable d'avaler le 0-100 km/h en 2,8 secondes pour une vitesse de pointe dépassant les 450 km/h. De quoi faire pâlir les 1.360 chevaux de la Koenigsegg One:1 et les 1.200 ch de la Bugatti 16.4 Veyron Super Sport.

786.000 euros l'exemplaire
Pour ceux qui trouveraient la Nemesis RR un peu trop ambitieuse, Trion SuperCars proposerait également des modèles plus "modestes" comme la Nemesis GT et ses 1.400 ch ou encore une variante hybride ER de 1.200 ch, équipée d'un 4 cylindres turbo associé à deux moteurs électriques.

Toujours selon nos confrères d'Autocar, la production de la Trion Nemesis RR, prévue pour début 2016, devrait être très limitée dans un premier temps (50 unités ?) dont l'exemplaire couterait la modique somme de 786.000 euros. Mais en cas de demande supérieure, le constructeur américain se réserve la possibilité d'augmenter sa production, histoire de taper encore un peu plus sur la concurrence. Attention toutefois à ne pas se montrer trop ambitieux (sans se mentir, ça l'est). Pour rappel, le possible futur hypercar américain en est encore au stade de projet.