Elon Musk veut creuser des tunnels pour lutter contre les embouteillages

Voir le site Automoto

Elon Musk - CEO Tesla
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-12-20T10:06:53.320Z, mis à jour 2016-12-20T10:12:48.390Z

Elon Musk ne manque pas d’imagination pour améliorer son domaine favori, celui des transports. Sa dernière volonté ? Créer des tunnels sous terre pour fluidifier les routes les plus denses.

Le patron de Tesla semble vouloir résoudre tous les problèmes liés aux transports. Et il est visiblement prêt à tous les investissements pour cela.


Après la nouvelle conquête de l'espace et de Mars, les recherches liées au cinquième mode de transport et surtout la révolution Tesla, Elon Musk s’est trouvé un nouveau centre d’intérêt. A vrai dire, l’ingénieur américain n’a pas eu à chercher bien loin. Vendredi 17 décembre dernier, bloqué dans les bouchons, le natif de Pretoria a encore trouvé le temps de réfléchir. Et de tweeter : « Le trafic me rend fou. Je vais construire une grande foreuse et creuser des tunnels ».


The Boring Company, son nouveau joujou ?

Le tweet n’a pas forcément été pris au sérieux par tout le monde. Mais le milliardaire n’a qu’une parole et n’a pas tardé à poster un nouveau message : « Je vais vraiment le faire », a-t-il lâché, avant d’annoncer la création d’une nouvelle entreprise, baptisée « The Boring Company », boring signifiant à la fois « ennuyeux » (comme les embouteillages) et « creuser » (comme pour les tunnels).


1000 milliards de dollars !

En réalité, Elon Musk s’est peut-être inspiré d’autres projets, puisque l’agence PLP Architecture travaille déjà sur une solution similaire, nommée Cartube, pour Londres, et la Norvège a déjà imaginé un pont-tunnel sous-marin révolutionnaire.  Mais tous ces plans pourraient être freinés voire abandonnés pour des raisons de coûts. Le projet britannique avait évalué le prix d’un tunnel d’un mile, soit 1,6km, à plus d’un milliard de dollars. Le génial américain, lui, serait prêt à investir 1000 milliards de dollars. 80 fois sa fortune personnelle.