Un gendarme tué lors d'un contrôle de vitesse

un-gendarme-e-lors-d-un-contro-de-vitesse-2609504
Un gendarme est mort mardi après-midi dans l'Yonne, fauché lors d'un contrôle routier. L'automobiliste qui l'a renversé roulait beaucoup trop vite. Agé de 21 ans, il n'avait plus de permis de conduire

Que s'est-il passé ?
Le drame s'est noué mardi, vers 16h30 lors d'un banal contrôle de vitesse entre Auxerre et Clamecy. Un automobiliste est flashé à 140 km/h au lieu de 90 km/h autorisés. Il aurait refusé d'obtempérer et heurté l'adjudant qui se trouvait sur la chaussée.

Le chauffard n'avait déjà plus de point
Toujours en garde-à-vue, le conducteur de 21 ans roulait avec un « Permis Invalidé », c'est-à-dire qu'il n'avait plus de point. Une injonction judiciaire pour homicide involontaire pourrait être ouverte par le parquet.

Le gendarme était proche de la retraite
Le gendarme agé de 54 ans, était affecté au peloton d'autoroute d'auxerre depuis 2001. « C'est un gradé de la gendarmerie qui est très proche de la retraite. Il avait une longue expérience en matière de Sécurité Routière. »

Sur la Nationale 151, l'enquête se poursuit. Les gendarmes prennent des mesures, photographient les lieux et cherchent à comprendre comment l'un des leurs a perdu la vie.
Brice Hotefeux, ministre de l'intérieur, est venu sur les lieux du drame mercredi après-midi. Il souhaiterait que l'on puisse confisquer les véhicules des automobilistes n'ayant plus de permis valide (


News associées