Un Range Rover Evoque percute sa contrefaçon en Chine

Voir le site Automoto

landwind crash china
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-03T12:29:38.232Z, mis à jour 2016-08-03T12:29:42.347Z

C’est un accident des plus insolites qui s’est déroulé en Chine, puisqu’un Range Rover a été victime d’un accrochage avec sa contrefaçon Made In China, le Landwind X7.

http://www.tf1.fr/tf1/auto-moto/news/un-range-rover-evoque-de-300-chevaux-preparation-8651093.html

Quand un Range Rover Evoque rencontre sa contrefaçon.


Rencontre improbable

C’est dans la ville de Chongqing, en Chine que s’est déroulé cet accident pour moins insolite. En effet, un Range Rover Evoque a fait la rencontre de sa contrefaçon à la sauce chinoise, le Landwind X7. Aucun blessé n’est heureusement à déplorer, puisqu’il ne s’agit que d’un petit accrochage abîmant très légèrement les ailes avant des deux véhicules.

La police de la ville, appelée sur les lieux a néanmoins tranché, c’est bel et bien le Landwind qui est responsable. Une petite victoire pour Land Rover, qui avait déjà tenté de poursuivre le constructeur chinois pour contrefaçon et qui devrait recommencer sous peu, le premier procès ayant été perdu par la firme britannique.


Concurrence Made In China

Lancé en  2015, le Landwind X7 est  un SUV calqué sur le Range Rover Evoque, son design étant quasiment trait pour trait identique. Sous le capot, on retrouve un bloc 4 cylindres 2,0 litres essence Mitsubishi de 190 chevaux, associé à une boîte automatique à huit rapports. Il est disponible en Chine à partir de 129.000 Yuan (environ 17.366 €), alors que le SUV britannique débute quant à lui à 448.000 Yuan (soit environ 60.314 €).

Rappelons-nous que Landwind est la propriété de Jiangling Motors et Changan Auto, deux partenaires de Ford. Fait amusant, ce dernier a possédé la marque Land Rover jusqu’en 2008, date de son rachat par le conglomérat Indien TATA.