Un scandale Volkswagen à 17 milliards d'euros ?

Voir le site Automoto

Volkswagen e-Golf Logo 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-04-22T16:39:42.617Z, mis à jour 2016-04-22T16:47:39.635Z

Conséquence du scandale aux moteurs diesels truqués entraînant un fond spécial de 16,9 milliards d’euros, le groupe automobile allemand Volkswagen a enregistré ses premières pertes financières depuis 1993 !

Touché durement par le scandale ayant éclaté en septembre 2015, Volkswagen a livré l’un de ses verdicts financiers les plus sombres de son histoire.

17 milliards d’euros pour le scandale

Alors que les ventes du groupe sont stables à 10 millions de voitures et le chiffre d’affaire a augmenté de 5,2% à 213,3 milliards d’euros, le groupe Volkswagen est entré dans une période noire. 18 septembre 2015, la révélation des autorités californiennes de logiciel de fraude à la pollution suivies d’un aveu 48h plus tard du PDG - puis de sa démission - a donné un scandale « Dieselgate » touchant les marques VW, Audi, Porsche, SEAT et Skoda partout dans le monde, concernant 11 millions de véhicules.



Attaqué de toutes parts dans des procédures judiciaires, notamment aux Etats-Unis où un premier résultat faisait état cette semaine d’un remboursement de 5.000 dollars par voiture, le bénéfice originel attendu de 12,8 milliards d’euros s’est transformé en perte colossale de 4,1 milliards d’euros ! En effet, Volkswagen a provisionné 16,9 milliards d’euros pour les éventuelles conséquences du Dieselgate, affaire dont les effets vont durer encore plusieurs années.