Design : il imagine une Alpine A120 édition "Tour de Corse 1975"

Voir le site Automoto

Alpine TDC75
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2017-01-23T14:51:55.493Z, mis à jour 2017-01-23T16:20:46.308Z

Alpine continue d’entretenir le suspense autour de l’A120 mais les designers s’attardent déjà sur la berlinette française. L’un d’entre-eux était d’ailleurs très inspiré au moment d’imaginer cette édition « Tour de Corse 1975 ».

Ce designer a retrouvé de belles références pour mettre au point ce petit bijou dieppois. 

[Retrouvez notre Plein Phare sur la résurrection d'Alpine]


La berlinette d’Alpine, qui devrait s’appeler A120 et dont nous vous avions dévoilé des photos scoop, n’a pas encore livré tous ses secrets. La Française entretient encore le suspense, à quelques semaines de sa présentation au prochain Salon de Genève, prévu du 9 au 19 mars. D’ici là, certains designers se chargent de rendre l’attente un peu moins longue en proposant leur propre version. Monholo Oumar, dessinateur basé dans les Hauts-de-France, a puisé son inspiration dans l’année 1975.


Alpine TDC75

Quand Alpine était engagé en Rallye

Cette année-là, Alpine-Renault est engagé au Championnat du monde des Rallyes, et bataille notamment avec les autres cadors que sont Lancia, Fiat ou encore Opel. Au Tour de Corse, la firme de Dieppe aligne pas moins de quatre voitures : deux A310 et deux A110. Derrière l’intouchable Scuderia, dont les Stratos ont cumulé les victoires, la firme de Dieppe et ses bolides –deux d’entre eux avait adopté une livrée jaune-  obtiennent la deuxième place.

L'Alpine A110 originelle avec ... Sebastian Vettel.


Alpine A110 Vettel

Fidèle à sa devancière

Monholo Oumar, qui laisse admirer son travail sur ce site (il a, visiblement, un vrai penchant pour BMW), s’est donc servi de cet historique pour établir son propre modèle. La peinture jaune ressemble fort à la teinte Renault Sport, les vieux sponsors sont toujours là, tout comme les bandes noires et blanches. Le designer s’est simplement permis une petite folie, recouvrant le toit en rouge. Les jantes, elles, restent fidèles à l’originale, puisqu’elles reprennent la couleur orange. Et le tout est tout à fait remarquable.


Alpine A110 Rallye 1975

[Automoto au volant de l'Alpine avec le vainqueur des 24 Heures du Mans]