Une Koenigsegg One:1 lourdement accidentée au Nürburgring

Voir le site Automoto

koenigsegg crash
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-19T09:30:37.188Z, mis à jour 2016-07-19T16:06:19.368Z

Un exemplaire de la très exclusive Koenigsegg One:1 a été victime d’un crash spectaculaire sur la piste du Nürburgring. Si l'hypercar est totalement détruit, le pilote s’en sort quant à lui indemne.

Poussée dans ses retranchements, la très rare Koenigsegg One:1 a vu un de ses exemplaires détruit suite à un crash sur le Nürburgring, en Allemagne.


Un accident spectaculaire

C’est lors d’une séance de tests sur la piste du Nürburging que l’une des très exclusive Koenigsegg One:1 a subi un violent crash, la réduisant à un amas de tôle froissée. Aussi impressionnant qu’il peut le paraître, l’accident n’a heureusement fait aucune victime, le pilote ayant réussi à s’extraire indemne du véhicule.

La marque suédoise a néanmoins annoncé que l'hypercar sera reconstruit afin de tenter une nouvelle fois de battre le record de "l’Enfer Vert", surnom du circuit, une fois les limitations de vitesse levées. En 2014 déjà, une Agera R avait percuté un rail de sécurité. 


Hypercar hors-normes

Avec un rapport poids-puissance de 1 kg/ch grâce à ses 1.360 kg et 1.360 chevaux  issus de son V8 5,0 litres biturbo, l’hypercar abat le 0 à 100 km/h en seulement 3 secondes, un 0-300 km/h en moins de 18 secondes pour une vitesse de pointe théorique de 454 km/h (jamais réalisée).

Produite à seulement six exemplaires à travers le monde entre 2011 et 2014, la Koenigsegg One:1 est affichée au tarif de 1.458.000 € et entre en concurrence directe avec la non moins radicale Bugatti Chiron et ses 1.500 chevaux.