Une Toyota Auris de 1000 chevaux pour le championnat américain de drift

Une Toyota Auris de 1000 chevaux pour le championnat américain de drift
Papadakis Racing, une équipe engagée en Formula Drift, un championnat américain, a bidouillé une Toyota Corolla iM –nom de l’Auris outre-Atlantique- pour lui conférer une puissance de… 1.000 chevaux.

La Toyota Auris –ou Corolla iM aux Etats-Unis–, n’est pas vraiment réputée pour son attrait pour la compétition. Pourtant, Papadakis Racing, une équipe engagée dans le championnat américain de drift, a choisi la compacte japonaise pour en faire un incroyable bolide et le mettre à disposition du Norvégien Fredric Aasbo, sacré en 2015.



Couple et puissance supérieurs à 1.000

Ici, l’Auris conserve un véritable moteur de la firme d’Aichi, le 2AR, embarqué, entre autre, par le RAV4, mais peut se targuer de développer des caractéristiques uniques : un couple supérieur à 1150 nm et une puissance moteur équivalente à 1.000 chevaux, le tout étant permis grâce à un turbocompresseur et une injection nitro. Pour le reste, absolument tout a été modifié –voire supprimé- afin de faire de la compacte une véritable bête de glisse.


Clin d’œil à Initial D

Sponsorisée par Rockstar Energy Drink, l’équipe a réalisé un petit clip promotionnel pour présenter le bolide, s’inspirant largement d’Initial D, une série animée ayant contribué à populariser la Toyota Corolla, prédécesseur de l’Auris. Et les premières impressions visuelles laissent penser que la Japonaise aux 1.000 chevaux a tout pour mener son pilote au titre.

News associées