"Le V12 appartient au passé" selon McLaren

"Le V12 appartient au passé" selon McLaren
C'est l'aveu même du président de McLaren Automotive, Antony Sheriff, dans une interview accordée aux néerlandais du Telegraaf. Catégorique sur sa vision d'aujourd'hui, le 12 cylindres "a sa place au musée" selon lui.
Dans la seconde vie de McLaren, portée par des V8, son président affirme que le moteur V12 n'a plus d'avenir.

Adieu V12 ?


"Il est presque impossible de développer efficacement un moteur V12 répondant aux exigences des clients et du gouvernement", confie Antony Sheriff, PDG de McLaren Automotive, à Telegraaf/Autovisie, "le moteur V12 appartient au passé. Ce moteur a sa place au musée". Ces propos ne sont pas surprenants venus du constructeur de Woking, développant son 3,8 litres V8, mais sont catégoriques.


pour sa C-X75 de série. Et évidemment, se trament les électriques entre Audi R8 e-tron, Mercedes SLS E-Cell, Exagon Furtive eGT ou Rimac Concept-One.



Si les passionnés voient le début de la fin des V12 comme un drame, sauf peut-être chez Ferrari, on remarque que l'avenir nous prépare d'autres solutions tout aussi prenantes !



News associées