Le V6 d’une Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio poussée à 604 chevaux… Et bientôt plus ?

Voir le site Automoto

Alfa Romeo Giulia 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2017-02-24T17:48:28.497Z, mis à jour 2017-02-24T17:53:43.128Z

Pogea Racing a mis son nez sous le capot de l’Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio, pour lui conférer une puissance de 604 chevaux. Le préparateur vise désormais la barre des… 700 chevaux !

Pogea Racing, un préparateur allemand, s’est donné pour objectif de pousser le moteur de l’Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio à plus de 700 chevaux. Et a déjà atteint un premier cap.


Après la Classe C, la Classe E 

L’Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio est déjà dotée d’une très jolie mécanique, son V6 de 2,9L étant capable de développer la bagatelle de 510 chevaux. Une donnée qui lui permet de rivaliser, par exemple, avec la Mercedes C 63 AMG S. Et si la sublime italienne pouvait jouer dans la même cour que la grande sœur de sa rivale allemande, la Classe E 63 AMG S ? Pogea Racing a relevé le défi.


Différence de couple

Le préparateur a en effet bidouillé le cœur de la sportive turinoise pour lui permettre d’exprimer son plein potentiel. Résultat ? La puissance du bloc a été portée à 604 chevaux, et le couple rehaussé à 750 Nm, contre 600 Nm auparavant. De quoi boxer dans la même catégorie que la référence à l’Etoile ? Quasiment. Même si le V8 allemand, en plus d’un léger avantage de cavalerie (612 chevaux), peut se vanter d’un couple très avantageux, à hauteur de 850 Nm.

Sauf que Pogea Racing ne souhaite pas s’arrêter là. Avec quelques modifications possibles, notamment au niveau des systèmes d’admission, de l’échappement ou des injecteurs, l’atelier souhaite désormais atteindre les 700 chevaux. A surveiller.