Dans l'actualité récente

Le vélib' version Smart débarque

Voir le site Automoto

Photo 12 : Smart Fortwo Cabriolet mhd : le micro-hybride branché
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-10-24T08:01:00.000Z, mis à jour 2008-10-24T08:01:00.000Z

Le principe est le même que les vélos en libre service parisiens, sauf qu'en Allemagne, ce sont des Smart ForTwo qui circulent de borne en borne: Le Car2Go est né.

Cinquante Smart Fortwo CDI seront mis à disposition, en libre service, à Ulm, en Allemagne. Après inscription sur le site ouvert pour l'occasion, la réservation se fait soit par Internet (maximum 24 heures à l'avance), soit par téléphone portable. L'ordinateur donnera alors la position de la voiture la plus proche. Il faut bien sûr être en possession d'un permis de conduire sur lequel on a ajouté une puce reçue à l'inscription. Ce transpondeur servira pour la facturation car le service coûte 0,19 euro par minute. Après une heure ce tarif est dégressif.

Une fois arrivé sur place, le client passe son permis avec la puce devant le boîtier sur le pare-brise. Cela déverrouille la voiture. Il doit ensuite introduire un code secret sur l'écran d'accueil. Et avant de recevoir la clé de contact via un boîtier qui s'ouvre automatiquement, il faut aussi préciser que la voiture est propre et en bon état. Sinon, un service d'assistance se charge de résoudre le problème. Il est alors possible d'utiliser la voiture sans limite de temps ou de kilométrage. Une fois le parcours terminé, on la dépose simplement là où on le souhaite dans la zone urbaine d'Ulm ou sur des emplacements spéciaux Car2Go à proximité des gares. Le gasoil étant inclus dans le prix, une carte de carburant est à disposition dans la boîte à gants si le réservoir est vide. Seul limite : avec le transpondeur, l'ordinateur central vous suit à la trace. Ce qui ne va pas sans poser des questions sur la protection de la vie privée, même si on se doute bien que tous les problèmes juridiques ont été étudiés par Daimler, promoteur de ce projet.

Le Car2Go sera encore limité au personnel de Mercedes dans un premier temps. Mais si la phase test s'avère positive, le service sera ensuite étendu à tous les habitants de la ville pilote avec une flotte de Smart qui pourrait passer à 200 véhicules.

-> Découvrez le site Le Moniteur Automobile