Dans l'actualité récente

Vente de voitures neuves : Renault en hausse PSA en baisse

Voir le site Automoto

Renault Koleos millésime 2013, présenté au Salon de Buenos Aires.
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-11-19T15:26:00.000Z, mis à jour 2013-11-19T16:27:43.000Z

Le rebond des ventes de voitures neuves connu en Europe au mois d'octobre ne profite pas à tout le monde. En France, Renault a su profiter de cette amélioration du marché, tandis que PSA Peugeot Citroën continue son chemin de croix.

Au mois d'octobre 2013, un peu plus d'un millions de voitures neuves ont été immatriculées dans les pays de l'Union Européenne (hors Malte) selon les données publiées par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) ce mardi 19 novembre. Soit une hause de +4,7%. Il s'agit du deuxième mois consécutif de croissance. Toutefois, les constructeurs ne surfent pas tous sur ce regain du marché européen.

Renault tire son épingle du jeu
Le constructeur français profite de cette hausse du marché pour augmenter ses ventes de +14,8% pour sa marque Renault, tandis sa filiale Dacia affiche également un bond de +16,8%. Des chiffres encourageants pour les le groupe après les difficultés du premier semestre 2013. A noter que les Américains General Motors (+6,5%) et Ford (+0,8%) bénéficient aussi de cette reprise, à l'instar du numéro un européen, l'Allemand Volkswagen (+5,8%).

PSA toujours en déclin
En revanche, PSA Peugeot Citroën ne parvient toujours pas à se redresser. Le groupe enregistre ainsi un nouveau mois de baisse à -0,9%. Même dans un contexte de croissance du marché, les ventes de PSA ne repartent pas à la hausse. Un constat inquiétant également valable pour l'Italien Fiat (-7,3%).

L'Italie est à la traîne
Au niveau national, les principaux pays ont vu leurs immatriculations de voitures neuves augmenter. L'Espagne (+34,4%), le Royaume-Uni (+4%), la France (+2,6%) et l'Allemagne (+2,3%). Seule l'Italie constate une chute -5,6% par rapport au mois d'octobre 2012.

Cette embellie globale du marché européen doit cependant être relativisée. Rappelons en effet que sur les dix premiers mois de l'année 2013, les ventes de voitures neuves dans l'UE sont toujours en baisse (-3,1%) par rapport aux dix premiers mois de 2012.