Les ventes automobiles baissent de 12,3% en avril

Voir le site Automoto

C'est la crise - Automoto
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-05-18T08:44:00.000Z, mis à jour 2009-05-18T08:44:00.000Z

Les moyens mis en oeuvre par les constructeurs européens ne sont pas encore payants. Ainsi l'ACEA a enregistré la 12ème baisse consécutive des ventes de véhicules neufs depuis le début de la crise.

Au total, il s'est vendu 1.251.862 voitures particulières neuves en avril dans les 28 pays passés en revue par l'l'Association des constructeurs automobile européens (les 27 Etats membres, sans Chypre et Malte, mais plus l'Islande, la Norvège et la Suisse). Le marché est en baisse de 12,3% sur un an (entre avril 2008 et avril 2009) , tandis que la chute depuis le mois de janvier s'élève à près de 16%.

En Europe de l'ouest, seuls deux pays ont échappé à la crise ; l'Autriche, où les ventes ont progressé de 12,8%, et l'Allemagne, où la prime à la casse continue de porter ses fruits (+19,4%). Ailleurs, les ventes ont lourdement plongé, notamment en Espagne (-45,6%), au Royaume-Uni (-24%) et dans les pays nordiques : -88,4% en Islande, -52,1% en Finlande, -33,6% en Suède, etc. Au regard de ces chiffres, la France s'en sort plutôt bien avec une baisse limitée à 7,1%.

Même tendance sur les marchés d'Europe de l'est, avec des baisses allant même jusqu'à -74% en Lituanie, et -52% en Roumanie.

Côté constructeurs, la chute des ventes a concerné la plupart des grands groupes, à l'image du leader continental Volkswagen (-4,2%), de son dauphin PSA Peugeot Citroën (-14,7%), et du troisième, Ford (-6,3%). Renault chute pour sa part de 14%, mais sa filiale roumaine Dacia a progressé de 60%. Les bonnes performances du groupe Fiat (+4,7%) ont permis au groupe italien de s'installer à la quatrième place du classement européen.