Marché Auto France : Les voitures neuves grimpent en juin 2016

Voir le site Automoto

Parc voitures neuves
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-01T14:22:33.538Z, mis à jour 2016-07-01T14:22:34.657Z

Le marché des voitures neuves se porte plutôt bien, avec une augmentation de 8,3 % des immatriculations au premier semestre et 0,8 % au mois de juin 2016.

Avec un total de 227.366 unités écoulées, le marché des voitures neuves est encore en hausse au mois de juin 2016.


Les marques françaises plébiscitées

Avec 131.995 nouvelles immatriculations, les constructeurs français sont toujours aussi appréciés des automobilistes, entraînant une hausse de 0,9 % des ventes le mois dernier. Si Citroën, DS et Peugeot accusent de fortes baisses, Renault et sa filiale low-cost Dacia enregistrent une hausse respective de 6,8 % et 7,6 %. Sur le premier semestre 2016, les marques nationales ont progressé de 8,2 % dans leur globalité, mais c’est encore le duo Renault / Dacia qui enregistre les hausses les plus importantes avec 10,2 % et 14,34 %.

►Voir le Top 20 des voitures en juin 2016


renault megane gt 2016 04 1

Des constructeurs étrangers inégaux

Au mois de juin, les marques étrangères ont elles aussi progressé dans une moindre mesure, puisqu’avec 95.411 unités, la hausse s’élève à 0,6% . Parmi les mieux loties on retrouve le groupe FCA (Fiat, Jeep, Alfa Romeo…) avec 7% de plus, le groupe BMW (Mini, BMW…) avec 12,9%, Daimler (Mercedes, Smart…) avec 15,6% ou encore Hyundai, qui enregistre 24,7% d’augmentation. En revanche, Volkswagen, Nissan, Opel et Volvo reculent.

Pour le premier semestre, l’ensemble des marques étrangères enregistre une hausse globale de 8,2%, BMW en tête avec 20,3%.

Selon la CCFA, le rythme devrait ralentir légèrement au second semestre avec de probables effet du Brexit, mais la moyenne sur l’année devrait tourner autour des 5% selon les estimations.  Le marché du véhicule d'occasion enregistre quant à lui un record de ventes, avec 2.841.000 immatriculations sur les 6 premiers mois de l'année, soit une augmentation de 2,5% par rapport à l'an passé.