Venturi VBB-3 : le défi électrique à 700 km/h !

Voir le site Automoto

Image de synthèse de la Venturi VBB-3, qui tentera le record du monde de vitesse électrique à l'été 2013.
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-04-30T13:54:00.000Z, mis à jour 2013-04-30T14:08:14.000Z

Désireuse de battre son propre record de vitesse sur un engin électrique, l'entreprise Venturi expose ses ambitions, mais surtout son engin de 3.000 chevaux, prêt à fuser sur le lac de Bonneville cet été.

Voulant battre son record de 495 km/h datant de 2010, Venturi voit sa VBB3 dépasser les 600 km/h cette année, voire 700 km/h l'an prochain.

Tradition électrique ?
Un 29 avril, Venturi parle de record de vitesse... Pas anodin, puisque la "Jamais Contente" de Camille Jenatzy passait la barre symbolique des 100 km/h (105,9 km/h exactement) un certain 29 avril 1899. Et c'était une électrique !


Réputée pour ses voitures sportives dans les années 80 et 90, Venturi a pris un virage net dans les années 2000 en produisant des véhicules électriques de tous types, de la petite urbaine à la machine à record.


C'est justement ce sur dernier segment que Venturi s'xpose, en coopération avec le Centre de Recherche des Transports de l'Ohio (États-Unisis). Leur projet VBB - pour Venturi Buckeye Bullet - est âgé aujourd'hui de 5 ans et arrive sur sa troisième génération d'engin à record.


Le VBB-3 tentera effectivement dans une centaine de jours un nouveau record de vitesse en engin électrique. Ce record est d'ailleurs déjà détenu par la Venturi VBB-2.5, ayant atteint 495 km/h en 2010.


3.000 chevaux !
Peut-on encore parler de voiture ? L'engin de Venturi est plutôt considéré comme un streamliner, un véhicule extrêmement long (11,64 mètres soit deux Rolls-Royce Phantom) et profilé comme une fusée avec seulement 1,06 m de large (18 cm de moins qu'un Twizy).


Sous sa robe, deux moteurs électriques installé tout à l'avant et tout à l'arrière se chargent d'entraîner les 4 roues motrices. La puissance cumulée est de 2.200 kW soit 3.000 ch, le couple affichant 2.800 Nm.


Avec sa carrosserie tout en fibre de carbone et son cockpit carbone/aluminium, la VBB-3 ne pèse que 3,2 tonnes ! Un rapport poids/puissance donc affiché à 1,07 kg/ch, une prouesse sachant les 2.000 cellules de batteries Lithium Fer Phosphate (LiFePO4) pesant à elles seules 1,6 tonne.


Record progressif
Avec cette arme qu'est le VBB-3, Venturi ne compte atteindre 700 km/h, mais à terme, en 2014. L'objectif de 2013 est pour le moment de 600 km/h.


Cette année auront lieu deux essais ; le premier lors de la semaine du 8 au 16 août lors de la célèbre SpeedWeek de Bonneville pour le record US (deux passages avec 5 km mesurés), le second la semaine du 14 au 18 septembre pour l'homologation FIA (passage aller et retour avec un seul mile enregistré).

Le pilote sera Roger Schroer, pilote professionnel de vitesse attitré chez Venturi et ayant réalisé le record de la VBB-2.5.

Image éclatée de la Venturi VBB-3, qui tentera le record du monde de vitesse électrique à l'été 2013.