Vers la fin de Lancia ?

Voir le site Automoto

Lancia Ypsilon Elefantino, édition lancée en avril 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-05-07T14:21:00.000Z, mis à jour 2014-05-07T14:45:17.000Z

Lors du plan 2014-2018 de FIAT Chrysler Automobiles, la marque italienne Lancia ne fait pas partie de l'ambition générale et se verra réservée seulement à l'Italie, avant une fin semblant ineluctable, sans aucune nouveauté à l'horizon.

Une Alfieri pour Maserati, une future 500X pour FIAT, Jeep en croissance, Chrysler avec le vent dans le dos, Alfa Romeo enfin avec une vraie gamme, le groupe FIAT Chrysler a affiché un bel optimisme pour son avenir à travers son plan 2014-2018 présenté mardi 6 mai. Mais une des marques a été oubliée dans le lot, Lancia.


En Italie seulement, puis rien ?
Le constructeur italien, toujours le petit poucet dans un groupe contenant aujourd'hui l'américain Chrysler, n'a pas vu de nouveauté depuis 2011, n'avait accueilli que des modèles d'Outre-Atlantique rebadgés (200 en Flavia, 300C en Thema, Voyager) et restait encore limitée à l'Europe.

Ces prochaines années, ce sera pire, puisque Alfredo Altavilla, directeur des opérations pour Europe, a clairement évoqué vouloir « réorganiser le réseau de façon cohérente pour que Lancia devienne une marque uniquement présente en Italie ». Et la marque n'a pas eu droit à sa présentation dédiée... comme si elle n'existait pas.

Ainsi, la compacte Delta (2008) va disparaître, les berline Thema et monospace Voyager ne seront plus rebadgés, et la petite citadine Ypsilon se retrouvera seule sur son marché national. Lancia, marque mono-modèle en 2018, pourrait donc disparaître avec la fin de production de l'Ypsilon, mettant fin à plus de 110 ans d'histoire.