Vidéo : les 1.800 ch de la Koenigsegg Regera en action

Voir le site Automoto

Koenigsegg Regera en accélération en octobre 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-10-12T15:53:09.701Z, mis à jour 2015-10-12T16:08:25.529Z

Lancée avec sans absence de boîte de vitesse, la Koenigsegg Regera et son moteur hybride de près de 1.800 chevaux est-elle la plus étrange des hypercars ?

Avec un moteur hybride de plus de 1.700 chevaux et une absence de boîte de vitesse, la Koenigsegg Regera redéfinit l’hypercar.


Un niveau au-dessus

Au Salon de Genève en mars 2015, le constructeur suédois mettait une claque aux pourtant très récents hypercars, lancés deux ans auparavant. Les Ferrari LaFerrari, McLaren P1 et Porsche 918 Spyder peuvent se faire du souci, car Koenigsegg , après une One:1 se proclamant « mégacar » avec 1 mégawatt de puissance (1.360 ch), a présenté la Regera.

Sous une ligne très fluide, imposante, mais sans l’extravagance des Agera ou de la One :1, la nouvelle ultra-sportive venu du froid s’est convertie à l’hybride rechargeable, associant le V8 à un système électrique, développant entre 1.750 chevaux et 1.800 ch, 2.200 Nm de couple et pour un poids limité à 1.628 kg pleins faits.


Transmission directe !

Mais ce qui frappe, en plus de cette puissance phénoménale, c’est l’absence de boîte donnant la puissance directement aux roues motrices, conjuguée à un système hydraulique assurant les fonctions aérodynamiques actives (aileron arrière, spoiler).

Grâce à la vidéo tournée sur la piste d’Ängelholm, nous pouvons ainsi observer une accélération de la Koenigsegg Regera, avec un sentiment entre fascination (de puissance) et de stupéfaction devant l’absence de passage de rapport. Si cela n’est pas encore communiqué, le 0-400 km/h serait avalé en moins de... 20 secondes.

Produite à 80 exemplaires seulement, la Koenigsegg Regera ne sera pas livrée avant 2016, pour un prix dépassant les 2 millions d’euros.