Vidéo : Accident spectaculaire de Newgarden en Indycar à Indianapolis

Voir le site Automoto

Accident Newgarden Essais 500 Miles Indianapolis Indycar 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-05-15T08:03:00.000Z, mis à jour 2015-05-15T08:15:46.000Z

Après l'envol impressionnant de Helio Castroneves le mercredi 13 mai, au tour de Josef Newgarden de décoller le lendemain après avoir percuté le mur aux essais des 500 miles d'Indianapolis, sans conséquence.

Que d'images impressionnantes ces derniers jours venant de l'Indycar ! Après l'embrasement de la voiture de la pilote suisse Simona de Silvestro ce mardi 12 mai, c'était Helio Castroneves qui nous offrait un bel accident mercredi 13 mai en percutant et s'envolant aux essais des 500 Miles d'Indianapolis.


Nouvel envol
Ce jeudi, rebelote pour lors d'une nouvelle journée d'essais sur l'Indianapolis Motor Speedway, Josef Newgarden ayant connu exactement la même mésaventure que son concurrent. Comme Castroneves, l'Américain perd le contrôle de sa monoplace en sortie de courbe à plus de 300 km/h et percute le mur, décollant instantanément et retombant sur l'arceau de sécurité avant de s'immobiliser plusieurs dizaines de mètres plus loin.

>> VOIR LA VIDEO DE L'ACCIDENT <<

Fort heureusement, la voiture tient le choc et Newgarden s'en sort sans encombre malgré l'aspect très spectaculaire de l'accident. Pour rappel, le championnat Indycar dispose depuis 2012 de monoplaces beaucoup plus modernes, fabriquées par Dallara, et ici en configuration aérodynamique spéciale pour le très rapide anneau d'Indianapolis.

« J'ai pris un coup à la main et je pense avoir un beau bleu » déclare le pilote CFH Racing (moteur Chevrolet) au site officiel de la discipline, « je pense que Dallara et l'indycar font un excellent travail comme toute les personnes impliquées pour construire les monoplaces les plus sures possibles. Je me sens en sécurité à l'intérieur. Nous cherchons toujours mieux, mais elles sont aussi sures qu'elles peuvent l'être aujourd'hui. ».


Départ le 24 mai
Au passage, le Français Simon Pagenaud prend le meilleur temps du jeudi en 39'34 (368,13 km/h de moyenne), mais reste troisième après cette quatrième journée derrière le pilote de tête Carlos Munoz (39'11 et 370,26 km/h) et et Townsend Bell (39'31 et 368,41 km/h).

Ce vendredi 15 mai, pleine puissance - environ 700 chevaux - est donnée aux monoplaces pour le dernier jour d'essais, ainsi que les qualifications se tenant les samedi 16 et dimanche 17 mai, la course des 500 Miles se tenant le dimanche 24 mai.