Dans l'actualité récente

Vidéo Insolite : les voitures autonomes de Ford dans l’obscurité totale

Voir le site Automoto

conduite autonome nuit 2
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-04-14T08:17:19.565Z, mis à jour 2016-04-14T09:18:09.477Z

Le constructeur américain Ford teste sa voiture autonome, en pleine nuit, dans la pénombre du désert de l’Arizona. Une étape essentielle dans le virage de l’autonome.

 La Ford, vidéo à l’appui, montre son aisance sur le bitume, sans le moindre éclairage et sans chauffeur.


Des Ford aussi à l’aise de jour que de nuit ? 

Le constructeur américain a fait la démonstration des capacités techniques de ses Ford Mondeo Hybrid autonomes, dans un centre de test en Arizona. La facilité des Ford à se déplacer de jour comme de nuit est permise par les capteurs LiDAR qui explorent tout l’environnement et détectent les moindres obstacles dans un rayon de 70 m autour du véhicule hybride.

« Grâce à LiDAR, les voitures ne sont pas tributaires du soleil, les caméras arrivent à détecter les lignes blanches sur l'asphalte», explique Jim McBride, directeur technique Ford pour les véhicules autonomes. LiDAR est censé permettre « aux voitures autonomes à conduire aussi bien dans l'obscurité qu’à la lumière du jour. »

Rien n’est laissé au hasard, qu’il s’agisse d’autres véhicules, de piétons, de cyclistes ou d’animaux. Les capteurs brevetés par Ford réussissent à générer jusqu’à 2,8 millions d’impulsions laser par seconde pour analyser l’intégralité de l’environnement autour du véhicule et permet de créer une carte 3D en temps réel.


Quelle technologie pour la nuit ?

C’est un développement important, puisque les caméras reposent sur la lumière, le LiDAR, une sorte de radar, est suffisamment intéressante pour mieux appréhender la route que les systèmes de caméra à 360 degrés, selon Ford. La voiture autonome actuelle est-elle capable d’interagir avec son environnement aussi bien la nuit ? Pas sûr. Il est idéal d'avoir les trois modes de capteurs - radar, caméras et LiDAR – qu’ils fonctionnent de manière indépendante, puis commune afin d’analyser au mieux la situation.