Vidéo : Loeb et la Peugeot 208 T16 Pikes Peak au Mont Ventoux

Voir le site Automoto

208 T16 Pikes Peak   French dress rehearsal
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-05-28T13:13:00.000Z, mis à jour 2013-05-29T11:08:00.000Z

Après l'image, le son ! Peugeot Sport nous offre enfin la vidéo des essais au Mont Ventoux organisés mi-mai avec Sébastien Loeb en répétition générale de la course de Pikes Peak, lâchant les 875 ch de la spectaculaire 208 T16.

Du bruit, du bruit et du bruit, voici ce que propose la 208 T16 de Sébastien Loeb avant l'épreuve de Pikes Peak.

Enfin !
Deux semaines d'attente furent nécessaires entre la date des tests, organisés le 14 mai dernier, et cette vidéo officielle de Peugeot/Red Bull. Nous sommes enfin comblés car la vidéo en question est à la hauteur des espérances.


Après une petite introduction de Sébastien Loeb arrivant - comme à son habitude - en hélicoptère, la place est laissée au vacarme de la 208 T16 rugissant et pétaradant sur les lacets du Mont Ventoux.


L'enjeu
Pikes Peak International Hill Climb, c'est une course centenaire, une course de côte, surnommée "Race to the Clouds" ("la course vers les nuages"). Débutant à 2.800 mètres d'altitude, cette épreuve a pour principe de grimper le plus vite possible les 20 km par le biais des 156 virages, et d'arriver à une altitude 4.300 mètres. Le tout en quad, voiture, moto, side-car, camion, électrique ou essence, bref, beaucoup de catégories sont en jeu.


Peugeot, vainqueur des éditions 1988 et 1989 en catégorie reine "Unlimited", effectue son retour cette année avec cette 208 T16 et avec le nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb.


La bête
Nous avons déjà découvert à plusieurs reprises cette 208 pas comme les autres, équipée d'un moteur central arrière 3,2 litres V6 biturbo, développant 875 chevaux, pour un poids de 875 kg. Une puissance nécessaire car avec l'altitude, au sommet du pic Pikes, le manque d'oxygène abaisse la puissance disponible à environ 500 ch.


Devant miser tout sur l'accélération, la T16 engloutit le 0-100 km/h en 1,8 seconde, et met seulement 7 secondes à atteindre sa vitesse de pointe de 240 km/h (suffisante car pas de véritable ligne droite).


La course de Pikes Peak aura lieu le 30 juin prochain, un évènement à ne pas manquer car d'autres français prétendent à la victoire, avec Simon Pagenaud sur Honda, Jean-Philippe Dayraut sur MINI et Romain Dumas en prototype Norma.