Dans l'actualité récente

Vidéo : Pirater une Tesla, c'est possible… via une application (et un hamburger gratuit)

Voir le site Automoto

Tesla Models S 2014
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-11-28T09:18:14.959Z, mis à jour 2016-11-28T15:14:07.151Z

Un groupe œuvrant pour la sécurité des applications pour smartphones a dévoilé, dans une vidéo postée sur le web, comment pirater une Tesla Model S. Les hackers ont aussi profité de la naïveté du faux propriétaire.

Les actions se multiplient pour révéler au grand jour les failles des systèmes de Tesla.


Un logiciel malveillant...

Il y avait eu la prise de contrôle à distance. Désormais, il y a le vol en bonne et due forme. Quelques semaines après le Keen Security Lab, qui avait réussi à activer plusieurs fonctions de la Model S grâce à un ordinateur, la société Promon, elle aussi spécialisé dans la sécurité information, est allée plus loin. L’un de ses techniciens a réussi à prendre le contrôle d’un bolide de la marque d’Elon Musk grâce à une astuce répandue dans le milieu de la cybercriminalité.


...et un hamburger gratuit !

Le hackeur a usé à la fois de la candeur des propriétaires et des faiblesses de l’application du constructeur américain, en utilisant un contexte bien particulier. Aux abords d’un fast-food situé proche d’un Supercharger, Benjamin Adolphi a installé une « fausse » borne Wi-fi permettant aux propriétaires de Tesla de bénéficier d’un hamburger gratuit s’ils téléchargent une application prétexte via la connexion factice. Elle a permis au spécialiste de récupérer les identifiants et le mot de passe du titulaire de la berline, dont le prix peut dépasser les 100.000 euros.


Tesla Model S P100D 2016

La suite est une formalité. Grâce aux informations récupérées et utilisées sur l’application Tesla, le hackeur n’a plus qu’à localiser le bolide, s’installer à son bord, activer la conduite sans clés et partir avec...