La voiture d'Apple a-t-elle trouvé son nom ?

Voir le site Automoto

Apple Car Play
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-01-13T09:03:46.074Z, mis à jour 2016-01-13T09:11:23.160Z

Selon le site MacRumors, Apple a déposé le mois dernier plusieurs noms de domaine liés à l'automobile. De son côté, Elon Musk, leader de Tesla, voit la Apple Car comme électrique. L’avenir se dessine.

Apple entame-t-il la conception de son véhicule autonome ?

Plein Phare : Voiture électrique en France, l'état des lieux


Apple.Auto ?

​D’après les rumeurs des sites spécialisés dans les produits à la pomme, la marque de Cupertino devrait dévoiler d’ici peu, un écran de télévision et bien sûr une voiture. En effet, la firme de Tim Cook aurait déposé plusieurs noms de domaine liés à l'automobile : apple.auto, apple.car ou encore apple.cars. Le géant de Californie aurait également, en projet une usine géante en Irlande et a récemment recruté un spécialiste en charge de la qualité chez Fiat Chrysler, Doug Betts, comme de très nombreux anciens ingénieurs de Tesla. D’ailleurs le patron de Tesla Motors a commenté cette actualité sur la BBC.



La voiture d’Apple sera électrique pour Elon Musk

D’après Elon Musk, le patron du constructeur de voiture électrique Tesla, la voiture d'Apple est un « secret de Polichinelle ». « C'est plutôt difficile de cacher quelque chose quand on a embauché un millier d'ingénieurs pour la développer », a confié le leader de l’automobile l’électrique lors d'une interview à la BBC. Lors d’une interview récente à la revue allemande Handelsblatt, le fondateur de Tesla est justement revenu sur ces embauches massives, indiquant que les ingénieurs débauchés n’étaient pas des employés indispensables à sa société. 

« Des ingénieurs importants ? Ils ont embauché ceux que nous avons virés », lâchait-il avant de continuer : « Pour plaisanter, nous appelons toujours Apple le cimetière de Tesla. Si vous ne faites pas l’affaire chez Tesla, vous allez bosser chez Apple. Je ne plaisante pas ». Pour faire simple, Apple n’embauche que les mauvais élèves de Tesla Motors.

Par contre, le patron de Tesla ne voit pas d'un si mauvais œil l'arrivée d'Apple sur le marché automobile et cela pourrait « étendre l'industrie ». Une bonne nouvelle qui mettrait en concurrence Google, Uber, Tesla et Apple dans un avenir proche.


Grand Format : Tesla Model S P85D face aux Mercedes-AMG GT et Lamborghini Huracan sur circuit !