Dans l'actualité récente

Voitures autonomes : le Canada en leader ?

Voir le site Automoto

Lincoln MKZ
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-11-29T11:33:15.481Z, mis à jour 2016-11-29T11:33:19.844Z

Plusieurs véhicules sans conducteur ont roulé pour la première fois au Canada, pour lancer un vaste projet dans ce segment. « L’Autonomoose » a circulé dans la Province de l’Ontario.

Ford, Blackberry, l’université de Waterloo et l’Erwin Hymer Group ont un point commun : ils sont impliqués, de près ou de loin, dans un grand projet liées voitures autonomes.


Un gigantesque élan ?

D’ailleurs, le principal outil de ce plan, une Lincoln MKZ, a adopté un savant jeu de mots pour surnom : « L’Autonomoose », mélange entre « autonomous » et « moose », qui peuvent respectivement se traduire par « autonome » et « élan », animal très répandu en Amérique du Nord. La voiture de luxe, dont la société mère n’est autre que Ford, a fait ses premiers kilomètres dans l’Ontario, terre de plusieurs mastodontes du secteur automobile (General Motors, Toyota…).


Au point dans 10 ans ?

Elle est, avec d’autres véhicules du groupe et un Mercedes Sprinter, au cœur du projet qui va s’étaler sur dix années et tenter de faire de la province canadienne « le leader sur les technologies autonomes », comme le souhaite Steven Del Duca, le ministre des transports. Le but étant, bien évidemment, de développer avant les autres et au plus vite ce secteur destiné à réduire les accidents, le trafic et la pollution. 

Surtout que Google essaie, depuis plusieurs mois, de s’affirmer en tête de ce marché et que la région de Singapour a déjà mis en place une flotte de taxis sans chauffeur.